RMC Sport

OL: quand Cornet s'amusait de Manchester City et bluffait Guardiola

Tombeur de la Juventus en huitièmes, l'OL défiera samedi Manchester City pour une place dans le dernier carré de la Ligue des champions. Il y a deux ans, Lyon avait réussi deux belles prestations face aux Skyblues grâce à un Maxwel Cornet en feu.

Il y repensera forcément au moment d’entrer sur la pelouse du stade José-Alvalade et de croiser le regard de ses adversaires. Il y a deux ans, Maxwel Cornet endossait le costume d’héros inattendu de l’OL lors de la double confrontation contre Manchester City en phase de poules de la Ligue des champions. Un but lors de la victoire des Gones à l’aller en Angleterre (2-1), un doublé encore plus retentissant lors du match retour au Groupama Stadium (2-2). Ce samedi, l’international ivoirien de 23 ans retrouvera ses victimes à Lisbonne. Il ne sera plus question de phase de groupes, mais de quart de finale entre Lyon, tombeur de la Juventus Turin au tour précédent, et les Skyblues de Pep Guardiola, armés pour aller au bout du Final 8.

Il avait "impressionné" Guardiola

Un temps incertain après être sorti sur blessure contre la Vieille Dame, Cornet a bien été retenu dans le groupe de Rudi Garcia pour cette rencontre qui sera à suivre en exclusivité sur RMC Sport. Il y a de fortes chances de le voir à nouveau aligné dans un rôle de piston gauche, lui qui avait fait si mal aux Skyblues dans un rôle plus offensif en 2018. Positionné par Bruno Genesio dans le couloir droit de l’attaque lyonnaise, il avait ouvert le score à l’aller d’un tir du gauche dans la surface à la réception d’un centre de Nabil Fekir. C’est encore lui qui avait marqué le premier but d’une lumineuse frappe enroulée au retour, avant de répondre à l’égalisation d’Aymeric Laporte en convertissant un caviar de Memphis Depay.

Avec encore un peu plus d’adresse (il avait manqué une énorme occasion sur un centre de Ferland Mendy) et de réussite (il avait trouvé la barre sur une reprise acrobatique), Cornet aurait même pu quitter le terrain ce soir-là avec trois ou quatre buts au compteur. Sa prestation, nourrie d’un pressing incessant et d’une énorme débauche d’énergie au-delà de ses deux buts, avait tout simplement "impressionné" Guardiola. L’ancien Messin était au passage devenu le premier joueur à marquer trois fois contre City en une saison depuis un certain Lionel Messi lors de la saison 2016-2017. De quoi lui permettre de passer un cap, de s’imposer définitivement à l’OL, voire de viser encore plus grand ? Pas tout à fait.

Une reconversion comme piston

Pour Cornet, la suite ne s’est pas franchement passée comme il l’aurait souhaité. Après Manchester, son temps de jeu n'a pas grandi et il n’est pas parvenu à réitérer ce genre de prestation lorsqu'il a eu sa chance. Dans les mois suivants, l’hypothèse d’un départ a même été envisagée. "Aujourd’hui, on ne va pas se mentir, il n’est pas satisfait de son temps de jeu et du sort qui lui est réservé actuellement. Il s’accroche, il se bat, il ne baisse pas les bras. Pour la prolongation, c’est un peu statu quo pour l’instant. Forcément, on regarde toute éventualité. Le départ peut très bien arriver", expliquait ainsi son représentant Djibril Mandefu dans Breaking Sport en février 2019. La prolongation est finalement arrivée sept mois plus tard.

Côté terrain, c’est donc comme latéral gauche qu’il a été repositionné par Garcia depuis le début de l’année. Un nouveau rôle qu’il semble apprécier. "Ça ne change pas beaucoup du poste d'ailier. Tu pars juste de plus bas et il faut être rigoureux défensivement", confiait-il le mois dernier dans le RMC Football Show. Au point de s’inscrire dans la durée à ce poste? "Franchement, j'ai envie. Ça m'a traversé l'esprit. Je ne suis pas fermé à l'idée." Collectivement, son objectif est clair. "Sur un match tout peut se jouer. On veut aller chercher l'Europe. On sait que cela passera par des matchs compliqués contre de grandes équipes, mais nous avons aussi une grande équipe avec des joueurs qui n'ont rien à envier à ceux des autres grands clubs", affirmait-il début août à l'AFP. Pour espérer sortir City, l'OL aura bien besoin de retrouver le Cornet de 2018.

>> La Ligue des champions est à suivre en exclusivité sur RMC Sport, cliquez ici pour vous abonner à nos offres

RR