RMC Sport

PSG-Arsenal : c’est quoi la méthode Emery ?

Unai Emery

Unai Emery - AFP

Des mises au vert zappées, des séances d’entraînement intenses, beaucoup d’échanges avec les joueurs… Unai Emery a profondément changé le quotidien des joueurs du PSG depuis son arrivée cet été. Avant le premier gros test de la saison face à Arsenal mardi en Ligue des champions, décryptage de la méthode Emery.

Après la glace, le feu. Cet été, le taiseux Laurent Blanc a cédé sa place sur le banc du PSG au bouillant Unai Emery. Un changement radical et visiblement pas facile à assimiler pour les Parisiens, en proie au doute avant d’accueillir Arsenal mardi soir en Ligue des champions. « Je n'ai pas de méthode, il n'y pas de difficulté à assimiler quoi que ce soit, soutenait-il pourtant vendredi après le nul concédé face à Saint-Etienne (1-1). La réalité, c'est que les matches sont difficiles à gagner. »

Pas de mise au vert, mais 45 minutes de coups de pied arrêtés

L’ancien coach du FC Séville dira bien ce qu’il voudra, sa façon de travailler et sa conception du jeu diffèrent de celles de son prédécesseur. Dès le premier match de la saison au Parc contre Metz (3-0), Emery a frappé fort en zappant la traditionnelle mise au vert. Avant les rencontres, les champions de France ne chôment pas pour autant.

« Les veilles de matches, c’est deux heures de séance, quarante-cinq minutes de coups de pied arrêtés, rappelait l’ancien gardien parisien Mickaël Landreau dimanche sur Canal Plus. Ça n’existait pas avant ! Ça ne veut pas dire que ça ne travaillait pas, mais ça travaillait différemment. C’est pour ça qu’il y a des blessés. Il faut assumer cette accumulation de travail. »

A lire aussi >> PSG-Arsenal : Emery promet une amélioration

Beaucoup de discussions, parfois jusqu’à l’énervement 

Et le travail ne se fait pas seulement sur le terrain, où Unai Emery se démène et donne de la voix pour remettre ses joueurs en place. La tactique est aussi omniprésente à travers de longues séances vidéos. Les joueurs « avalent » des tonnes de statistiques. Bourreau de travail, très bavard avec ses joueurs, parfois jusqu’à l’énervement, le Basque n’aspire qu’à une seule chose, qu’ils assimilent et mettent en pratique sa vision du jeu. « J’aime que mon équipe ait la possession du ballon, rappelait-il la semaine passée dans l’émission Team Duga sur RMC. Ma méthode, c’est de travailler les petits détails pour améliorer les différentes situations de jeu. »

A lire aussi>> PSG : passion, force mentale et traînières… sur les traces d'Unai Emery au Pays basque

Pas peur de trancher dans le vif 

Si le rendement n'est pas celui escompté, la sanction peut être sévère. Hatem Ben Arfa est absent du groupe pour affronter Arsenal ce mardi au Parc. Une décision très forte qui montre que l’Espagnol n'a pas peur de trancher dans le vif, quitte à risquer le conflit. En attendant de savoir si elle sera payante, la méthode Emery ne fait pas que des heureux.

A lire aussi>> PSG-Arsenal : Nicolas Anelka s’attend à "un choc d’attaque"

A lire aussi>> Le Top 10 des plus grands matchs du PSG au Parc