RMC Sport

PSG-Basaksehir: ce qu'aurait dit le quatrième arbitre, accusé de racisme, en roumain

Le match de Ligue des champions PSG-Istanbul Basaksehir a été interrompu ce mardi soir après que le quatrième arbitre a été accusé d'avoir tenu des propos racistes. Selon un journaliste roumain, l'officiel aurait bien désigné Pierre Achille Webo, adjoint dans le staff stambouliote, par sa couleur de peau.

Alors que le PSG voulait valider avec la manière ce mardi soir sa qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions face à Istanbul Basaksehir, le match a été interrompu après un quart d'heure de jeu au Parc des Princes. L'adjoint stambouliote Pierre Achille Webo a en effet accusé le quatrième arbitre roumain Sebastian Coltescu de l'avoir désigné selon le terme raciste "negro". Des accusations confirmées par le Camerounais, via SMS, à notre consultant Federico Balzaretti.

>> Abonnez-vous à RMC Sport et profitez de la Ligue des champions

"Le noir là-bas, va voir qui il est"

Selon le journaliste roumain Emanuel Rosu, qui a réécouté la séquence, Coltescu aurait employé auprès de l'arbitre central Ovidiu Hategan le terme "negru", qui veut littéralement dire "noir". "Le noir là-bas, va voir qui il est", aurait lancé le quatrième arbitre à son confrère et compatriote. Et de répéter: "Le noir là-bas, ce n'est pas possible de se comporter comme ça."

Selon les informations de RMC Sport, le corps arbitral se serait ainsi défendu auprès de Basaksehir en avançant le fait que "negru" ne veut donc pas dire "negro", mais "noir", et que ce mot n'est pas injurieux. Quoi qu'il en soit, Sebastian Coltescu aurait bien désigné Pierre Achille Webo à deux reprises par sa couleur de peau, et non par sa fonction d'adjoint, ou par son nom, qu'il pouvait connaître.

CC