RMC Sport

PSG-Basaksehir: l'arbitre sort du silence et se dit "désolé"

Au coeur de la tempête, l'arbitre de la rencontre PSG-Basaksehir est sorti de sa réserve imposée par l'UEFA pour s'excuser après les accusations de propos racistes prononcés en direction de Pierre Webo par le quatrième arbitre. Un compte Twitter portant le nom de ce dernier a aussi publié un message d'excuses.

La pression était trop forte alors, il est sorti de la réserve imposée par l'UEFA. L'arbitre principal de la rencontre PSG-Basaksehir a exprimé ses regrets après l'arrêt de la rencontre provoqué par des accusations de propos racistes prononcés par le quatrième arbitre, en direction de Pierre Webo, l'un des membres du staff stambouliote. 

Contacté par Europe 1, Ovidiu Hategan a d'abord hésité avant de répondre. Puis, il a tout de même lâché quelques mots pour faire entendre sa voix désolée par le tsunami provoqué par l'arrêt de la rencontre. "Nous ne pouvons faire aucune déclaration, on doit d’abord parler à l’UEFA, a-t-il déclaré. En temps normal, je vous aurais répondu volontiers, mais pas ce soir. Bien sûr que nous sommes désolés, mais respectez notre silence, et comprenez la situation."

>> Abonnez-vous aux offres RMC Sport pour regarder PSG-Basaksehir en Ligue des champions

Sebastian Coltescu, le 4e arbitre par qui le scandale est arrivé, semble, lui aussi, être sorti de sa réserve. Un compte Twitter à son nom et le présentant comme "arbitre depuis 1996, certifié Fifa depuis 2006" a en effet publié un message d'excuse. Le compte n'est pas certifié et n'a été créé qu'en décembre 2020. Sa véracité n'est donc pas encore prouvée. 

Les excuses d'un compte Twitter portant le nom du 4e arbitre

S'il s'agit bien de lui, le quatrième arbitre s'excuse et regrette un malentendu. "Désolé pour le malentendu, indique le texte. Mon intention n'a jamais été le racisme. Dans un tel environnement, les gens ne peuvent parfois pas exprimer correctement leurs sentiments et peuvent être mal compris. Je m'excuse au nom de la ligue des champions de l'UEFA. J'espère que vous comprenez."

Il a ensuite retweeté deux messages de Kylian Mbappé et Presnel Kimpembé dénonçant le racisme. Mais rien n'indique formellement qu'il s'agisse bien d'une action de Colecscu. Une chose est sure, le corps arbitral roumain ne sera pas sur la pelouse du Parc des Princes ce mercredi pour la reprise du match à 18h55 à la 14e minute (en direct sur RMC Sport 1). L'UEFA a ouvert une enquête.

NC