RMC Sport

PSG: Emery n’a toujours pas digéré la Remontada et charge Thiago Silva

Trois ans après la remontada subie par le PSG à Barcelone en Ligue des champions, Unai Emery, l’ancien entraîneur parisien, ne semble toujours pas avoir fait le deuil de cette rencontre perdue 6-1 au Camp Nou. Erreurs d’arbitrage, VAR, Thiago Silva, le coach espagnol désigne les coupables.

Entraîneur du PSG lors de la traumatisante défaite à Barcelone en mars 2017 (la fameuse remontada), Unai Emery est revenu près de trois ans après sur l’un des plus douloureux épisode de sa carrière. Sans club depuis son limogeage d’Arsenal, l’Espagnol de 48 ans a confié dans France Football n'avoir pas toujours pas digéré cette soirée cauchemardesque. La faute à plusieurs "décisions d’arbitrage", selon lui.

"J’ai gagné le championnat, quatre coupes nationales et deux Trophées des champions. Mais l’objectif ultime, c’était la C1, témoigne celui qui a entraîné Paris entre 2016 et 2018. La première année (2017), en 8es de finale contre Barcelone, nous faisons un match aller de très haut niveau (4-0 au Par des Princes, ndlr). Et au retour, on se fait éliminer car le VAR n’existait pas encore (6-1 au Camp Nou). On a clairement été éliminés par des décisions d’arbitrage."

"Je voulais que Thiago Silva soit plus haut et je n’ai pas réussi à lui faire accepter"

Souvent mis en cause pour son manque de courage lors de cette rencontre, Thiago Silva n’est pas épargné par son ancien entraîneur. Emery l’accuse de ne pas avoir suivi les consignes qu'il avait données afin que son équipe cesse de reculer face aux assauts catalans. "Je voulais que l’équipe défende plus haut. Thiago Silva est un super joueur, mais je voulais qu’il soit plus haut et je n’ai pas réussi à lui faire accepter cela, poursuit Emery. Je voulais qu’il sorte de sa zone de confort, qu’il ose défendre plus haut pour que la pression générale de l’équipe sur l’adversaire soit plus efficace. J’ai travaillé avec lui pour lui faire accepter cela mais je n’ai pas réussi."

Avant d’enfoncer un peu plus le clou en chargeant son ancien capitaine: "Cette caractéristique du jeu de Thiago Silva rejaillissait sur toute l’équipe qui, sous la pression, avait une tendance naturelle à reculer. Pourtant, je donnais la consigne de remonter. Mais ça n’a pas été entendu..." 

Romain DAVEAU (@daveauromain)