RMC Sport

PSG: l'humilité de Mbappé sur son jeu et le Ballon d'or

Dans une interview accordée à Ouest France, Kylian Mbappé fait son introspection avec pas mal d’humilité. L’attaquant du PSG estime avoir encore beaucoup de choses à améliorer sur le terrain. Et s’écarte de lui-même de la course au prochain Ballon d’Or.

Kylian Mbappé est connu pour son assurance hors du commun. Sur le pré et en dehors. Mais au moment de répondre aux questions de Ouest France (le 12 novembre dernier à Clairefontaine), l’attaquant du PSG a fait preuve d’une grande humilité. En estimant avoir encore beaucoup d’aspects à améliorer dans son jeu. "Je peux progresser dans plein de choses, même celles où les gens pensent que je suis très avancé, explique la star de 20 ans. Le problème aujourd’hui, c’est qu’on tombe dans la ‘surexigence’. On pense que je peux tout faire. J’ai encore beaucoup de choses à apprendre."

A commencer par son placement sur le rectangle vert. "Tactiquement, je ne suis pas encore au point, mais c’est normal! J’ai quatre ans de professionnalisme dans les jambes, rappelle le champion du monde. Je peux être aussi fort que je veux, mais il y a des choses que je ne ferai qu’avec le temps. Et je ne peux pas aller plus vite que le temps… Je progresse à mon rythme et je sais que je suis sur la bonne voie."

"Je ne mérite pas le Ballon d’Or cette année"

Conscient d’avoir manqué certains grands rendez-vous cette année, comme le 8e de finale retour de Ligue des champions face à Manchester United ou la finale de la Coupe de France contre Rennes, Mbappé estime ne postule pas pour le Ballon d’Or 2019. Un trophée qu’il donnerait à Lionel Messi. "Cette année? Il faut être lucide, je ne le mérite pas. Il y a des joueurs qui ont fait plus. Avec le PSG, déjà, on n’a pas gagné tous les titres nationaux, en Ligue des champions, on a déçu. Après, c’est sûr qu’au niveau individuel, j’ai gagné pas mal de trophées, mais le football ne se joue pas tout seul et il faut accepter."

"J’ai encore le temps de le gagner, je ne suis pas pressé, ce n’est pas quelque chose qui me hante, précise le Parisien, à la veille du choc de Ligue des champions sur la pelouse du Real Madrid (21h, en exclusivité sur RMC Sport 1). Je ne me dis pas: ‘ah, je dois le gagner (il répète deux fois) aujourd’hui, l’année prochaine… !’ Non, j’ai encore beaucoup de temps. C’est en pensant au collectif que je récolterai les fruits."

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur