RMC Sport

PSG: Tuchel ne comprend pas les sautes de concentration de ses joueurs

A la veille du choc face à Leipzig en Ligue des champions, ce mardi au Parc des Princes (21h sur RMC Sport 1), Thomas Tuchel a accordé une interview à RMC Sport. L’entraîneur du PSG a notamment évoqué les récentes déconvenues de son équipe, qui s’est écroulée à plusieurs reprises alors qu’elle semblait avoir la maîtrise du match.

Ce n’est pas encore une mauvaise habitude. Mais la situation a de quoi inquiéter. Le PSG vient de connaître plusieurs déconvenues assez inhabituelles ces dernières semaines. En dominant d’abord son adversaire, avant de s’écrouler totalement au fil du match. Et de finir par s’incliner. C’est ce qu’il s’est passé vendredi dernier à Monaco, lors de la 11e journée de Ligue 1. Après une première période parfaitement maîtrisée, les partenaires de Presnel Kimpembe ont perdu leurs moyens de manière assez incompréhensible après la pause.

Alors qu’ils menaient 2-0, ils ont finalement été battus 3-2 au stade Louis-II. Contre toute attente. Un scénario qui rappelle un peu celui de Leipzig au début du mois en Ligue des champions. Paris avait ouvert le score en Allemagne, avant d’être battu 2-1. Dans un mélange de suffisance et d’excès de confiance. De quoi agacer Thomas Tuchel.

"Je ne sais pas pourquoi des matchs tournent complétement"

A la veille des retrouvailles avec Leipzig, ce mardi au Parc des Princes (21h sur RMC Sport 1), le coach allemand a semblé perturbé par les sautes de concentration de ses joueurs. "A Monaco, on a contrôlé tout le début de match. Je ne sais pas pourquoi des matchs tournent complétement. Contre Manchester, Leipzig et Monaco, on a perdu notre concentration en seconde période", a-t-il confié à RMC Sport.

"A Leipzig, on a perdu la qualité de la première mi-temps. Mais c’est aussi normal lors d’un match de Ligue des champions. Ça peut arriver, a-t-il poursuivi. Ce n’était pas non plus une mi-temps catastrophique, avec un résultat logique parce qu’on a fait un mauvais match. Ce n’était pas comme ça. C’était possible de faire le même match et de gagner ou faire nul. Vu qu’on a perdu aussi contre MU, on se trouve maintenant dans une situation où on va disputer une finale." Face aux troupes de Julian Nagelsmann, les champions de France devront absolument l’emporter pour ne pas compromettre leurs chances de qualification en 8es de finale. En tant que finaliste de la dernière édition, ça ferait un peu désordre.

Alexandre Jaquin avec Loïc Tanzi