RMC Sport

Real Madrid-Atlético : "Il ne peut en rester qu’un", prévient la presse espagnole

-

- - -

La finale de la Ligue des champions est évidemment omniprésente au sein des journaux madrilènes As et Marca, ce samedi. S’ils soulignent avant tout que cet évènement place la capitale espagnole au centre du football mondial, seul un club règnera sur la ville et l’Europe.

Qui du Real ou de l’Atlético fera régner Madrid sur l’Europe ? La finale de la Ligue des champions, ce samedi à Milan (20h45), est bien sûr couverte massivement par la presse espagnole. « Chez toi ou chez moi », titre Marca, avec en photo des balcons d’appartements où les noms des joueurs sont étendus comme des draps aux fenêtres. L’immeuble est évidemment coupé en deux entre le Real d’un côté et l’Atletico de l’autre. A l’intérieur, pas besoin de traduire le « derbi mundial » des deux premières pages. Mais si on précise que Zidane court après le 11e trophée européen du club, on souligne aussi la pression qui est sur l’autre camp : « 113 anos en la espalda », comme l’âge de l’Atletico, sur le dos, le tout orné d’une photo du coach Diego Simeone.

-
- © -

A lire aussi >> Ligue des champions : comment Madrid va vivre sa finale

Marca offre aussi des éclairages sur le président du Real Florentino Pérez, qui pourrait gagner sa troisième Ligue des champions et ainsi dépasser un de ses prédécesseurs Lorenzo Sainz (Santiago Bernabéu en a gagné six), et sur l’attaquant français de l’Atletico Antoine Griezmann. Avec ce titre : « Le couronnement du prince », en soulignant qu’il réalise sa meilleure saison avec 32 buts inscrits et 7 en Ligue des champions (à un but du record de Costa et Vava).

Les joueurs de l’Atletico ont plus joué cette saison

Enfin, dans son cahier spécial, Marca a demandé à des entraîneurs (Jose Francisco Molina, Juande Ramos, Radomir Antic) leur avis sur cette finale et sur les deux entraîneurs. On souligne que Zidane a su se servir du précédent travail de Benitez sur la défense et que Simeone, grâce à sa solidité défensive, peut rivaliser avec les plus grandes équipes. Marca insiste aussi sur un détail : les joueurs de l’Atletico ont plus joué cette saison que leurs adversaires et Simeone reste souvent sur son onze de départ, quand Zidane a plus d’options.

-
- © -

« Duel de sept à San Siro »

Chez As, on annonce que le vainqueur va à la fois régner sur l’Europe, mais aussi sur la ville (ou l’inverse !). « Ilusion contra obligacion », comme si d’un côté (Atlético), la victoire serait un rêve, et de l’autre (Real), une absolue nécessité pour sauver la saison. « Duel de sept à San Siro » : on met également Cristiano Ronaldo et Griezmann en face à face, 51 buts pour le premier, 32 pour le deuxième toutes compétitions confondues. Un but du Portugais ce soir et il égalera son propre record en Ligue des champions (17). Mais tout le monde sera suspendu à leur talent ce soir…

Enfin, As revient sur le voyage des 45 000 Madrilènes. « Milan es hoy Madrid », Milan aujourd’hui c’est Madrid. Et le quotidien ne s’y est pas trompé puisqu’il a prévu de vendre des exemplaires en Italie aujourd’hui. A Madrid, le stade Santiago-Bernabeu ouvrira ses portes pour les socios, avec un cube muni de quatre écrans géants au centre du terrain pour suivre la finale. L’Atletico ne pourra pas en faire de même puisque Calderon se prépare au concert de Paul Mc Cartney. C’est donc au Palais des Sports que 15 000 supporters pourront se retrouver. Mais les autres trouveront assurément un autre endroit dans Madrid. Car depuis des jours, on ne vit ici que pour ce grand soir…

-
- © -
WT à Madrid