RMC Sport

Real-PSG: Paris peut croire en la remontada… car il l’a déjà réalisée deux fois!

Neymar et les siens sont condamnés à l'exploit face au Real, le 6 mars prochain

Neymar et les siens sont condamnés à l'exploit face au Real, le 6 mars prochain - AFP

Après sa défaite 3-1 à Madrid, le PSG devra remonter deux buts contre le Real en 8e de finale retour de Ligue des champions, le 6 mars prochain. Paris peut y croire car Paris l’a déjà fait. C’était il y a plus de vingt ans.

Paris est condamné à la remontada. La défaite 3-1 à l’aller contre le Real Madrid, mercredi soir, contraint le PSG à remonter deux buts contre le club espagnol en huitième de finale retour de la Ligue des champions, le 6 mars prochain. C’est la condition sine qua non pour éliminer le double tenant du titre et se qualifier pour le tour suivant. Par le passé, le club francilien a déjà réalisé un tel exploit à deux reprises lors de matchs à élimination directe en compétitions européennes. De quoi redonner un peu d’espoir aux supporters parisiens.

La première fois, c’était il y a 25 ans, contre ce même Real Madrid, en quarts de finale de la Coupe de l’UEFA (ancienne C3, actuelle Europa League). Au match aller, au stade Santiago Bernabéu, le PSG de David Ginola s'incline 3-1 avec un énorme sentiment d’injustice. Tout pareil! Deux semaines après cette déconvenue, le 18 mars 1993, le match retour se joue au Parc des Princes. Une rencontre d’anthologie restée gravée dans toutes les mémoires. Grâce à un but d’Antoine Kombouaré dans les arrêts de jeu, Paris s’impose sur le score de 4 buts à 1 et arrache sa qualification pour ses premières demi-finales européennes.

Forts comme des Turcs

La seconde fois que Paris a réussi à renverser la vapeur aussi brillamment, c’était en 1996. Le Paris-Saint-Germain affronte Galatasaray en huitièmes de finale de Coupe des coupes (ancienne C2). Le match aller en Turquie, au stade Ali Sami Yen, est complètement fou. Après 20 minutes de jeu, le tableau d’affichage indique déjà 2-2. Après deux buts du club turc, le PSG revient au score par l’intermédiaire de Paul Le Guen et de Julio Dely Valdés. Mais, Galatasaray finit par s’imposer 4-2.

Au match retour, au Parc des Princes, le 31 octobre 1996, le PSG prend sa revanche et inflige une correction à son adversaire. Grâce à des buts de Léonardo, Dely Valdés, Patrice Loko et Raï, le club de la capitale s’impose 4 à 0 face au Galatasaray et se qualifie en quarts de finale. Ce soir-là, les Parisiens s’étaient montrés forts comme des Turcs. Reste à l’équipe actuelle d’en faire autant le 6 mars prochain.

Cédric Rémia