RMC Sport

Tottenham-Barcelone: pourquoi Pochettino déteste le Barça

Tottenham reçoit ce mercredi Barcelone à Wembley (en exclusivité sur RMC Sport, à 21h). L'occasion pour Mauricio Pochettino, ancien joueur de l'Espanyol Barcelone, de se frotter à nouveau au club catalan, avec lequel il entretient une rivalité de longue date.

Ce lundi, dans Marca, l’entraîneur de Tottenham, Mauricio Pochettino s’était fendu d’une déclaration remarquée. “Il est impossible que j’entraîne le Barça”, avait-il déclaré. Ce n’est pas une question de compétences, l’Argentin ayant vu sa côte grimper à l’aune de ses très bons résultats acquis en Angleterre. Ni un problème de profil, le style de jeu offensif qu’il insuffle aux Spurs étant "Barça-compatible".

L’Espanyol dans la peau

Non, si Pochettino n’envisage à aucun moment d’entraîner les Blaugrana, c’est en raison de son passé, intimement lié au rival régional du FC Barcelone. Pendant sept saisons, entre 1994 et 2001, l’ancien défenseur central a porté les couleurs de l’Espanyol Barcelone, disputant 248 matches avec le club catalan, avant de rejoindre le PSG. Il est même revenu à Barcelone à la fin de sa carrière, après une courte expérience aux Girondins de Bordeaux, pour disputer 80 rencontres supplémentaires avec le club espagnol (2003-2006).

La belle histoire en l’Espanyol et Pochettino a repris en 2009, le club catalan permettant à l’Argentin de faire ses premiers pas d’entraîneur. Symbole de la rivalité qu’il entretient avec le Barça, il remporte sa première victoire de prestige face à l’équipe de Pep Guardiola, quasiment invincible depuis le début de la saison et emmenée par sa triplette magique Messi-Eto’o-Henry, en février 2009, au Camp Nou (2-1).

Cliquez ici pour vous abonner aux offres RMC Sport

Fervent admirateur de Messi

Une histoire d’amour qui ne peut pas être balayée d’un revers de main: “Les valeurs de l’Espanyol ne sont ni meilleures ni pires que celles du Barça, elles sont différentes. Je serai toujours "espanyolista" et entraîner le Barça serait une forme de trahison personnelle, car il a toujours été mon rival”, a ajouté l’Argentin en conférence de presse, lui qui avait déjà déclaré en janvier dernier qu’il préférait “travailler dans (sa) ferme en Argentine qu’aller entraîner certains clubs.”

Parfois plus mesuré, l’entraîneur de Tottenham ne voue pas toutefois pas une haine absolue à tout ce qui touche au Barça. “J’ai beaucoup d’amis à Barcelone, qui sont Blaugrana et pour qui j’ai beaucoup de respect”, a-t-il précisé. Surtout, Pochettino a exprimé à plusieurs son admiration pour son compatriote, Leo Messi. “Pour moi, il est toujours le n°1 et il le restera jusqu’à ce qu’il arrête”, déclarait-il lundi à Marca.

A lire aussi >> Le cas Paul Pogba divise Barcelone

TL