RMC Sport

Tottenham-Liverpool: la main de Sissoko qui offre un penalty très contestable aux Reds

Tottenham a connu une entame de match catastrophique contre Liverpool ce samedi, en finale de la Ligue des champions. Les Spurs ont concédé l'ouverture du score sur penalty après deux minutes de jeu seulement, pour une main de Moussa Sissoko.

Il n'en fallait pas plus pour allumer encore davantage le feu dans le stade Metropolitano à Madrid. Largement remplie de supporters de Liverpool, les travées ont vibré devant l'ouverture du score de leur équipe dès la 2e minute de jeu ce samedi, en finale de Ligue des champions contre Tottenham

>>> Regardez le match en direct

Sissoko donnait ses consignes

Un cauchemar pour les Spurs. Car cette ouverture du score, Mohamed Salah l'a signée sur penalty. Un tir concédé par Moussa Sissoko, auteur d'une main dans la surface venue heurter un centre de Sadio Mané.

Le milieu de terrain français était en train de faire un signe du doigt à sa défense, pour replacer ses hommes. Son bras était donc entièrement décollé du corps. Mais le ballon commence par rebondir sur sa poitrine avant de toucher le bras.

-
- © -

Le même arbitre que pour Kimpembe

Un léger appel à l'assistance-vidéo n'a fait que confirmer la première impression de l'arbitre, M.Skomina, qui avait sifflé la main de Presnel Kimpembe à la fin de PSG-Manchester United en 8e de finale retour. "C'est dur", estime en direct Eric Di Meco sur BFMTV. Derrière, Salah n'a pas tremblé face à Hugo Lloris. Le cinquième but de l'Egyptien dans la compétition cette saison.

"Je pense que c'est sévère. Mais c'est l'arbitre de PSG-Manchester United avec la main de Kimpembe qui avait fait débat, rappelle Joël Quiniou, arbitre-consultant pour RMC. Voilà une autre main qui va faire débat. Sissoko, c'est vrai qu'il a le bras décollé. Mais cela touche d'abord la poitrine. En plus, il est à deux mètres, il n'a pas le temps de ramener le bras à lui! Effectivement il touche le ballon du bras, qui est décollé. Mais cela touche d'abord la poitrine et cela rebondit ensuite sur le bras. C'est pour cela que je trouve que la décision est très sévère." Et met les Spurs en difficulté d'entrée.

>>> Cliquez ici pour vous abonner à RMC Sport et suivre la Ligue des champions

A.Bo