RMC Sport

Tottenham-Liverpool: Pochettino entretient le mystère sur son avenir

Tottenham s’est incliné samedi en finale de la Ligue des champions à Madrid face à Liverpool (2-0). Au terme de ce grand rendez-vous manqué par les Spurs, Mauricio Pochettino n’a pas tranché sa situation personnelle.

La finale de la Ligue des champions perdue samedi, à Madrid, face à Liverpool (2-0) sera-t-il le dernier match de Mauricio Pochettino à la tête de Tottenham? La question peut se poser tant l’Argentin a souvent été cité dans des rumeurs de départ ces derniers mois. Un temps cité au Real Madrid avant le retour de Zinedine Zidane en cours de saison, l’ancien joueur du PSG est aussi lié à Manchester United malgré la présence d’Ole Gunnar Solskjaer en poste chez les Red Devils.

>> Cliquez ici pour découvrir les offres de RMC Sport et suivre en exclusivité la Ligue des champions 2019-2020

"Il faut être positif"

Pochettino n’avait rien fait pour calmer les rumeurs de départ en ouvrant la porte en mai: "Après cinq ans, c'est le moment de clore le chapitre, avait-il prévenu, énigmatique. Il y a cinq ans, l'objectif était clair: finir le stade. Atteindre cet objectif tout en rentrant dans l'histoire (Ndlr. Une première finale de Ligue des champions), c'est incroyable. Nous sommes fiers. Mais quelle sera la suite? Je dois discuter avec Daniel (Levy, le président de Tottenham)."

Relancé samedi sur ce thème après l’échec des Spurs, Pochettino s’est tout d'abord fait moins tranchant: "Je pense que ce n'est pas le moment de parler de l'avenir, ce qui nous intéresse, c'est le présent. Sur toutes les victoires et les succès qu'on connaît, il y a toujours des choses douloureuses. Il s'agit de tourner la page, il faut être positif. Il faut commencer à penser de manière constructive." Avant de donner un indice sur son envie de rester, au micro de BT Sport: "Quand vous vivez une telle expérience, vous voulez que ça se répète. C'est le plus grand match de football après la Coupe du monde. J'espère que nous pourrons en rejouer un dans le futur."

MI