RMC Sport

Tottenham-Real Madrid: les Spurs mettent les tenants du titre à terre

Dele Alli

Dele Alli - AFP

Grâce à un doublé de Dele Alli et un but de Christian Eriksen, Tottenham a dominé le Real Madrid (3-1), ce mercredi en Ligue des champions. Les Spurs prennent seuls la tête du groupe H, devant des Espagnols qui confirment leur mauvaise passe.

Une grande première pour Alli

Suspendu, il avait manqué les trois premiers matchs de Ligue des champions cette saison. Dele Alli a donc soigné son entrée en matière. Dans un rôle assez libre derrière Harry Kane, le milieu anglais (21 ans) a régalé Wembley. C'est d'abord lui coupe le centre de Kieran Trippier (27e), en position de hors-jeu, pour l'ouverture du score. Il a ensuite tout fait tout seul, grâce à une superbe prise de balle, des feintes qui ont donné le tournis à Casemiro et une frappe détournée par Sergio Ramos qui a fini au fond des filets (56e). Un excellent match pour un joueur qui l'est tout autant.

>> Revivez le match

Le Real vraiment dans le dur

Cette fois, c'est sûr, le Real est vraiment dans le dur. Déjà relégués à huit points du Barça en Liga, les Madrilènes se compliquent aussi la tâche dans la course à la première place du groupe H en Ligue des champions. Laminée sur le terrain de Tottenham (3-1), l'équipe de Zinedine Zidane accuse un retard de trois points sur les Spurs. Et heureusement que Dortmund a été tenu en échec à domicile par l'APOEL Nicosie (1-1), sinon les Allemands ne seraient qu'à trois points derrière. "Zizou" traverse la période la plus délicate de sa carrière d'entraîneur et il va vite devoir trouver les solutions pour y mettre fin.

Ronaldo, un but et c'est tout

Cristiano Ronaldo a un peu plus soigné ses statistiques ce mercredi, en inscrivant son 6e but en quatre matchs de Ligue des champions cette saison (80e). Mais hormis ça, le Portugais a été décevant. S'il a réussi à trouver plusieurs positions de frappe dans la défense à cinq des Spurs, CR7 a manqué de précision. Symbole de sa mauvaise soirée, c'est lui qui contre une reprise de Sergio Ramos qui filait du fond du but (62e).

A lire aussi >> Le Real a-t-il déjà perdu la Liga?

Petite alerte pour Lloris

Didier Deschamps a dû avoir une petite frayeur sur son canapé, en voyant Michel Vorm enlever son survêtement et s'apprêter à remplacer Hugo Lloris. Mais le gardien français, qui a grimacé en se tenant les adducteurs, a bien terminé la rencontre. Une bonne nouvelle, à la veille de la liste pour les matchs amicaux contre le pays de Galles et l'Allemagne (10 et 14 novembre). D'autant plus que Lloris a encore été excellent face au Real, en détournant notamment les frappes de Cristiano Ronaldo (32e, 33e, 85e) et Karim Benzema (43e).

A lire aussi >> Tottenham: des supporters bannis à vie pour un jet d'urine

VIDEO - Hermel: Non le Real n'a pas perdu la Liga!

Alexandre Alain Rédacteur