RMC Sport

Ligue des nations: la magnifique émotion d’un joueur de Saint-Marin après un résultat historique

Grâce à son 0-0 contre Gibraltar, ce samedi en Ligue des nations, Saint-Marin est sur une série de deux matchs officiels sans défaite. C'est une première historique pour cette petite nation habituée aux (lourdes) défaites.

C'est un 0-0 historique contre Gibraltar. Pour la première fois, ce samedi, l'équipe nationale de Saint-Marin est parvenue à enchaîner un deuxième match officiel de suite sans perdre. Obtenu à domicile et comptant pour la cinquième journée de la Ligue des nations, ce résultat vient après un autre 0-0 obtenu le 13 octobre sur la pelouse du Liechtenstein. Ce petit exploit de la 210e nation au classement FIFA, qui n'a connu qu'une seule fois la victoire depuis ses débuts, a ému aux larmes son défenseur Dante Rossi.

"Pour moi, c'est vraiment un rêve", s'est ému le joueur de 33 ans au micro de la télévision nationale, sous les applaudissements des quelques personnes présentes au stade. "Ma famille est heureuse, ma femme aussi. Merci à mes coéquipiers et à mon staff. Nous espérons rester ici longtemps. Je dédie ce nul au pays entier, qui est petit, mais qui a un grand cœur, à ma famille, à ma femme et à tous mes compagnons", a aussi déclaré Dante Rossi qui, submergé par l'émotion, s'est même excusé d'avoir la voix chevrotante.

Presque toute la seconde période à dix contre onze

Même si elle est réalisée face à Gibraltar, autre petite nation habituée aux défaites, la performance de Saint-Marin est d'autant plus remarquable car a elle a été réalisée en infériorité numérique. Les hommes de Franco Varrella se sont en effet retrouvés à dix contre onze, après l'exclusion du capitaine Davide Simoncini à la 49e minute.

Malgré 39% de possession, les joueurs de cette minuscule République enclavée à l'intérieur de l'Italie n'ont concédé aucun tir cadré sur les sept tentatives adverses. Ils n'ont toutefois pas fait bien mieux, avec une frappe vers le cadre sur cinq déclenchées.

Avec sept points, Gibraltar reste en tête du groupe 2 de cette partie D de la Ligue des nations, réservée aux équipes européennes les plus faibles. Troisième derrière le Liechtenstein, Saint-Marin ferme encore la marche avec ce deuxième point obtenu. Mais l'essentiel est ailleurs.

JA