RMC Sport

Fusillades aux États-Unis: Bedoya interpelle le Congrès en plein match de MLS

-

- - -

Lors du match Washington-Philadelphie, l’international américain Alejandro Bedoya, capitaine des visiteurs s’est saisi d’un micro d'ambiance suite à son but pour exiger du Congrès américain l’arrêt des armes à feu.

La vidéo est rapidement devenue virale. Dimanche, lors d’un match de saison régulière de MLS de son équipe de Philadelphie à Washington (5-1), l’ancien Nantais (2013-2016) Alejandro Bedoya a profité de la présence d’un micro d’ambiance, en bord de terrain pour crier sa colère, suite aux deux fusillades qui ont tragiquement frappé les Etats-Unis ce week-end, faisant 20 morts et 26 blessés à El Paso (Texas) puis 9 morts à Dayton (Ohio). "Congress, do something NOW ! End gun violence, let’s go", a hurlé le milieu offensif et capitaine de Phila, international américain à 66 reprises après avoir ouvert le score dès la 3e minute de jeu.

"Avant d’être un footballeur, je suis un humain, j’ai des enfants"

Le capitaine du Philadelphie Union est revenu sur son geste à l'issu du match. "Je ne vais pas rester les bras croisés, il faut faire quelque chose, rien ne bouge et c’est un gros problème. Avant d’être un footballeur, je suis un humain, j’ai des enfants. Je dois prendre position", a-t-il déclaré. Alejandro Bedoya, a grandi dans le Weston, en Floride, tout près de Parkland ou 17 étudiants ont été tués lors d’une fusillade en 2018 dans un lycée. Un tragique événement qui avait ému l'ensemble du pays et pour lequel il s’était déjà positionné à l’époque en portant un tee-shirt "MSD Strong" (Marjory Stoneman Douglas High School) sous son maillot.

De nombreux soutiens

Alors que de nombreuses minutes de silences ont été observées sur tous les terrains de sport ce week-end, le cri du cœur de l’ancien canari, effectuée à quelques kilomètres seulement de la Maison-Blanche, est devenu le symbole de la lutte contre les armes à feu aux Etats-Unis alors que débute la campagne pour les prochaines élections présidentielles. Bedoya a reçu le soutien de nombreux fans, de son équipe ainsi que du directeur exécutif de l’association des joueurs de la toujours très politique MLS. Ce dernier a assuré de "son soutien entier au joueur pour sa prise de position". Pour le moment, la ligue américaine n'a pas encore réagi.

Ken Fernandez