RMC Sport

Maroc: un match se termine dans le chaos à Rabat, 160 interpellations

La défaite des FAR de Rabat face au MAS de Fès a donné lieu à de gros incidents, ce dimanche au Maroc, lors de la Coupe du Trône (0-2). Des supporters du club de la capitale sont descendus sur la pelouse pour tenter d’en découdre, avant d'affronter les forces de l'ordre. Cent-soixante personnes auraient été blessées lors de ces débordements.

Une après-midi conclue dans le chaos. Le match entre les FAR de Rabat et le MAS de Fès a été marqué par de sérieux incidents, ce dimanche au Maroc, en 16es de finale de la Coupe du Trône. Après la défaite de leur équipe, battue 2-0 à domicile, les supporters des FAR ont provoqué de gros débordements au complexe Moulay-Abdellah, situé au sud-ouest de la capitale (52.000 places). Au coup de sifflet final, des centaines d’entre eux sont descendues sur le terrain en espérant pouvoir en découdre avec les fans adverses, installés de l’autre côté de l’enceinte.

Des affrontements ont eu lieu avec les forces de l’ordre sur la piste d’athlétisme bordant la pelouse. Des pierres et des sièges arrachés ont été lancés, certains ont brandi de longs bâtons, provoquant une véritable cohue. De nombreux supporters de Rabat ont réussi à traverser le rectangle vert pour se rendre au pied du virage abritant les sympathisants de Fès, qui ont pris la fuite en grimpant le plus haut possible dans les gradins.

La police marocaine a indiqué que 160 personnes, dont 90 mineurs, avaient été interpellées pour "actes de violence, possession d'armes blanches, ivresse, jets de pierres causant des dégâts matériels et incendie d'un véhicule". La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a également précisé que 103 membres des forces de l'ordre avaient été blessés, tout comme 57 supporters. "A ce stade de l'instruction, de nombreuses dégâts dans les installations du stade Moulay-Abdallah ont été recensés. Une moto a été incendiée et 33 véhicules de la police et de particuliers ont également subi des dommages", a ajouté la DGSN.

Les supporters venaient de revenir dans les stades au Maroc

Ces images spectaculaires ont choqué au royaume chérifien. La Fédération marocaine devrait se réunir rapidement en ce début de semaine afin d’étudier ces incidents, à l'heure où les supporters viennent de faire leur retour dans les stades du pays, après deux ans de fermeture en raison de la pandémie de Covid-19. Selon les médias locaux, de lourdes sanctions sont attendues.

Alexandre Jaquin avec AFP