RMC Sport

Match surréaliste au Mexique: Gignac et les Tigres marquent contre des plots

Alors qu'ils ont refusé de jouer pendant quatre minutes contre le non-paiement de leurs salaires, les joueurs de Veracruz ont peut-être pensé qu’ils auraient le soutien de leurs adversaires. Mais les Tigres de Monterrey ont profité de l’occasion pour plier le match d’entrée de jeu, sans opposition. La classe.

C’est une scène surréaliste... Cela s’est produit à l’occasion de l’un des matchs les plus controversés de l’année au Mexique. Les joueurs de Veracruz ne voulaient pas disputer la rencontre de championnat contre les Tigres de Monterrey (3-1).

Une fois n’est pas coutume, le non-paiement des salaires était au centre de leurs revendications. Empêchés dans leur tentative par une Fédération menaçante, ils sont finalement restés statiques sur la pelouse pendant quatre minutes en début de match, en signe de protestation.

Gignac marque facilement, fin de match tendue

Le temps pour André-Pierre Gignac et Eduardo Vargas d’inscrire deux buts sans opposition. Ce dernier a même inscrit un doublé dès la 7e minute de jeu, alors que la partie suivait son cours tout à fait normalement.

Le match s’est durci après l’expulsion de Daniel Villalba dans la première demi-heure de jeu (26e), mais les Requins n’ont pas trouvé les moyens de renverser la vapeur, malgré un but tardif en seconde période (90e). Au coup de sifflet final, certains joueurs de Veracruz ont refusé de serrer la main de leurs adversaires. 

QM