RMC Sport

MHD mis en examen pour "homicide volontaire": en 2016, il faisait danser les footeux

Après 48 heures de garde à vue dans l'enquête sur l'agression mortelle d'un jeune en juillet à Paris, le rappeur français MHD a été mis en examen et placé en détention provisoire jeudi soir. Il y a un peu plus de deux ans, l'artiste faisait danser les footeux, notamment avec son tube à la gloire du PSG.

Le rappeur MHD, de son vrai nom Mohamed Sylla, a passé la nuit en prison. Mis en examen pour "homicide volontaire" dans l'enquête sur l'agression mortelle d'un jeune en juillet lors d'une rixe entre bandes à Paris, l'artiste "conteste toute implication" comme le rappelle son avocate, Elise Arfi. "Sa présence sur le lieu des faits n'est pas avérée", explique-t-elle. Elle a également annoncé par le biais d'un communiqué qu'elle ferait appel de son placement en détention au regard de ses "garanties de représentation" et de 'l'absence d'antécédent judiciaire" de son client.

En 2016, il enflammait les vestiaires de foot

Connu (et reconnu) pour son tube à la gloire du PSG ("Afro Trap Part.3"), le jeune homme a rapidement séduit les stars du foot. Qu'ils s'appellent Paul Pogba, Alexandre Lacazette ou Adrien Rabiot, son rap festif aux influences africaines ne laissent pas de marbre quand il s'agit d'ambiancer les vestiaires. Ou de faire quelques pas de danses calqués sur ceux du rappeur pour célébrer un but.

Fan des Girondins - même s'il est proche du club de la capitale - il avait également reçu le soutien de plusieurs Bordelais de l'époque (Sané, Sertic, Poundjé). Aussi, sa connexion avec la fratrie Pogba, notamment Florentin, avait participé à l'extension de sa musique au sein du milieu pro.

Auteur d'un morceau intitulé "Roger Milla", MHD voulait rendre hommage au légendaire buteur camerounais, "une personne qui me ressemble beaucoup sur le terrain" expliquait-il. "Il célébrait ses buts avec une petite danse. Moi, c’est pareil dans mes vidéos".

Des rappeurs lui apportent leur soutien

Plusieurs rappeurs français ont apporté leur soutien sur les réseaux sociaux à "leur frère" MHD depuis son placement en garde à vue. Ainsi, Naza a posté sur instagram "Force mon frérot" et Black M lui a souhaité "force et longue vie", également sur la plateforme instagram, plébiscitée par les plus jeunes.

Chez les sportifs, le triple sauteur Teddy Tamgho s'est fait l'écho du message d'un autre rappeur, Kalash Criminel, sur Twitter. Une façon d'afficher publiquement son soutien pour l'homme de 24 ans.

C.P.