RMC Sport

Bayern: Boateng quitte le Mondial des clubs avant la finale, après la mort de son ex-compagne

Le défenseur Jérôme Boateng ne participera pas au match du Bayern Munich en finale du Mondial des clubs, au Qatar contre les Mexicains de Tigres. Le défenseur allemand a été autorisé à rentrer en Allemagne, après avoir appris la mort de son ex-compagne, dont il s'était récemment séparé.

Au Qatar pour disputer la finale du Mondial des clubs avec le Bayern Munich, Jérôme Boateng a été autorisé à rentrer en Allemagne en raison de la mort de son ancienne compagne. Kasia Lenhardt, mannequin de 25 ans, a été retrouvée sans vie mardi à son domicile de Berlin. Son décès survient une semaine après la rupture de leur couple, qui avait été officialisée le 2 février.

"Jérôme est venu me voir dans ma chambre et m'a demandé l'autorisation de rentrer chez lui", a expliqué Hansi Flick, l'entraîneur du Bayern Munich, à la veille de la finale prévue jeudi soir (19h00) contre les Mexicains de Tigres. "Le FC Bayern a évidemment accédé à sa requête, il n'est plus à notre disposition", a ajouté le technicien allemand.

La police écarte la piste criminelle

D'après Bild, la piste du suicide est privilégiée par la police. Le corps a été retrouvé mardi soir dans le quartier de Berlin-Charlottenburg. "Il n'y a pas d'indications de délit", a déclaré une source policière au média allemand.

La fin de la relation entre Jérôme Boateng et Kasia Lenhardt a été tumultueuse. Le footballeur de 32 ans avait récemment pris la parole dans la presse pour déplorer le comportement de son ex-petite amie. Sara Kulka, une mannequin amie de la jeune femme, a rendu un hommage en écrivant sur Instagram: "J'espère que la vérité sortira, je sais combien tu le souhaitais".

À Doha, le Bayern Munich va donc devoir faire sans son défenseur champion du monde pour tenter de remporter le deuxième Mondial des clubs de son histoire, après celui remporté en 2013. Tombeurs des Égyptiens d'Al Ahly (2-0), les Bavarois doivent maintenant écarter les coéquipiers d'André-Pierre Gignac, qui se sont défaits de Palmeiras (1-0).

https://twitter.com/julien_absalon Julien Absalon Rédacteur