RMC Sport

Coupe du monde des clubs: un ancien Ballon d'or encense Gignac

Incontournable avec les Tigres de Monterrey depuis le début de la Coupe du monde des clubs au Qatar, André-Pierre Gignac a tapé dans l'oeil d'un certain Kaka, Ballon d'or 2007.

Un doublé pour permettre aux Tigres de battre les Coréens d'Ulsan au deuxième tour (2-1), puis encore un but pour assommer les Brésiliens de Palmeiras en demie (1-0) et donc qualifier les siens pour la finale. Pour sa toute première participation à la Coupe du monde des clubs, André-Pierre Gignac a rappelé qu'il savait aussi faire trembler les filets en dehors du Mexique.

Joueur le plus décisif du tournoi jusqu'à présent, l'attaquant français de 35 ans a marqué les esprits des observateurs, et ceux de quelques anciens grands noms du football. Invité par la Fifa au Qatar, le Brésilien Kaka, Ballon d'or 2007, a ainsi dit tout le bien qu'il pense de l'ancien Marseillais.

"C'est lui qui dicte le rythme du match"

"Gignac est incontournable chez les Tigres, a salué l'ex-milieu offensif de l'AC Milan et du Real Madrid. C'est lui qui dicte le rythme du match. Techniquement, je l'aime beaucoup, il dirige l'équipe. Il dit quand accélérer le jeu ou quand temporiser. Et il est décisif. Il marque des penalties oui, mais ce n'est pas facile de tirer."

Parti chez les Tigres de Monterrey en 2015, Gignac a marqué 147 buts en 246 matchs officiels, ce qui fait de lui le meilleur réalisateur de l'histoire du club mexicain, et a récemment remporté sa première Ligue des champions de la Concacaf. L'ancien international tentera d'ajouter une ligne à son palmarès jeudi soir, face au Bayern Munich en finale du Mondial des clubs.

https://twitter.com/clementchaillou Clément Chaillou Rédacteur