RMC Sport

Mort de Maradona: erreur de sortie, accident évité de justesse, le parcours mouvementé du cortège

La route empruntée par le corbillard menant Diego Maradona vers sa dernière demeure aura été mouvementée. Le véhicule, escorté par des dizaines de motos et salué par une foule impressionnante, a connu quelques tracas.

Presque une fantaisie maradonesque dans un moment dramatique. Le dernier trajet du Pibe de Oro aura été presque chaotique ce jeudi, au lendemain de son décès des suites d'un arrêt cardiaque, à l'âge de 60 ans. D'autant plus qu'il venait mettre fin à une veillée funéraire interrompue plus tôt que prévue, sur fond de tensions entre la police et une partie du public venu rendre un dernier hommage à son idole.

Vers 21h30 heure française (17h30 heure locale), le véhicule - de marque Peugeot pour l'anecdote - a pris la route en direction du Jardin de Bella Vista, cimetière situé à une trentaine de kilomètres de Buenos Aires. Pour arriver après 1h30 de route environ, le tout sous une escorte impressionnante de dizaines de motos et de voitures.

Des scènes folles sur les bords de route

Sur le passage, des milliers de personnes, massées sur les bords de route, les ponts... et prenant pour certains des risques fous, comme cet homme qui a failli finir sous les roues du corbillard. Mais le véhicule, dans une virgule digne de son illustre passager, est parvenu à l'esquiver au dernier moment. 

Diego Maradona adorait rire, alors il nous avait réservé une ultime blague. Le corbillard s'est trompé de sortie sur l'autoroute, en ratant la branche devant les mener jusqu'au cimetière. Résultat: la voiture a atterri dans les embouteillages et le trajet a encore été retardé. Il fallait bien que le mythique numéro 10 esquive symboliquement la mort pour nous ramener à la futilité des instants de vie. Un sourire pour finir.

A.Bo