RMC Sport

Mort de Maradona: un enregistrement de son médecin fait scandale

Une conversation de Leopoldo Luque, médecin de Diego Maradona, tenant des propos vulgaires sur l'état de son patient fait scandale en Argentine.

Le médecin de Diego Maradona, Leopoldo Luque, se retrouve au coeur d'une énorme polémique après la diffusion d'une conversation qu'il a tenue au moment de la mort de l'idole argentine le 25 novembre dernier. Le média Infobae a dévoilé les propos très crus du neurochirugien après avoir été avisé de l'état critique de son patient. D'un ton très calme et détaché, il échange d'abord avec Agustina Cosashov, psychiatre du "Pibe del oro". 

Il répond ensuite d'une manière vulgaire à l'un de ses contacts qui l'avise de l'annonce de la mort de l'ancien meneur argentin à la télévision. "Oui, idiot il semble qu'il a fait un arrêt cardiorespiratoire et il va chier en mourant le gros. Aucune idée de ce qu'il a fait. Je vais là-bas." Ces derniers propos ont provoqué un tollé en Argentine où Luque est déjà dans l'oeil du cyclone. La publication d'une photo où il pose auprès de Maradona quelques jours plus tôt après une opération au cerveau avait provoqué une grosse polémique. 

Le neurochirurgien a aussi été inculpé pour homicide involontaire après le décès de Maradona, suite à l'audition de ses filles qui l'accusent de négligence envers leur père. D'autres conversations révélées par Infobae pourraient servir l'enquête visant le médecin. 

"Maintenant, il est avec l'équipe de l'ambulance, ils font une réanimation et l'ont intubé, lui explique la psychiatre à Luque. Nous l'avons fait pendant dix, quinze minutes parce que l'ambulance n'arrivait pas. Nous sommes entrés dans la pièce et il était froid, froid. Nous avons commencé à faire la réanimation et il a retrouvé un peu son tonus et, disons qu'il a récupéré un peu de température corporelle. Tout ça a duré plus ou moins 10 minutes, puis l'ambulance est arrivée. Ils ne nous disent pas comment est la situation. Je suis parti et ils ne me disent rien."

A ces observations, Luque répond de manière fataliste. "Ça y est, lâche-t-il. On a fait ce qu'on avait à faire, Agustina. La famille était au courant de tout, tout le monde était en communication. Ce sont des patients comme ça, très difficiles."

Les propos de Luque ont provoqué la colère de Dalma Maradona, l'une des filles de Diego, qui épingle également Matias Morla, ancien avocat de son père. "Luque, est un fils de p... et j'espère que justice sera rendue, a-t-elle écrit sur Twitter. Mais n'ignorons pas que la personne qui l'a présenté à mon père, l'a engagé et lui a payé un salaire est Matías Morla."

"Je viens d'écouter les audios entre Luque et le psychiatre et j'ai vomi, a-t-elle ajouté. La seule chose que je demande à Dieu, c'est que Justice soit faite et que tous ceux qui doivent payer paient. Je ne vais pas m'arrêter parce que c'est le moins que je puisse faire!"

NC