RMC Sport

Mort de Maradona: une ex-compagne de l’Argentin empêchée d'entrer au palais présidentiel

Diego Maradona

Diego Maradona - AFP

Pendant que les proches de Diego Maradona venaient se recueillir près du cercueil avant l’ouverture de la veillée funèbre au public, Rocio Oliva, ancienne compagne de l’Argentin, s’est vu refuser l’entrée.

Après le décès de Diego Maradona, mercredi, le cercueil contenant son corps a été transporté à la Casa Rosada, le palais présidentiel argentin. Avant l’ouverture de la veillée funèbre au public, à 6 heures à Buenos Aires, ses proches étaient alors réunis pour se recueillir. Il y avait là ses deux anciennes femmes, Claudia Villafañe et Veronica Ojeda, ainsi que Dalma, Gianinna et Jana, les trois filles de Diego, et Dieguito Fernando, l’un de ses deux fils, mais aussi des anciens joueurs argentins, coéquipiers de Maradona en 1986 ou joueurs lorsque le « Diez » était sélectionneur, entre 2008 et 2010.

"Je veux juste le saluer, prendre congé de mon ex et rentrer chez moi"

En revanche, Rocío Oliva, compagne de Diego Maradona pendant six années, n’a pas pu entrer dans la Casa Rosada. Arrivée sur les lieux tard dans la nuit, elle est restée bloquée à l’extérieur du bâtiment. "Ils m’ont dit de venir à sept heures du matin, quand entrerait le public, a raconté Rocío Oliva au micro des médias argentins. Ils m’ont envoyé faire la queue comme tout le monde."

En pleurs, l’ex-compagne du numéro 10 argentin a réussi à contacter l’ancienne femme de Maradona, Claudia Villafañe, qui a assuré n’être pour rien dans ce blocage. C’est pourtant bien ce qui circulait dans les premières minutes. "Personne ne veut régler le problème, je ne sais pas pourquoi ils font ça, se lamentait Rocío Oliva. Je ne veux pas embêter qui que ce soit. Je veux juste le saluer, prendre congé de mon ex et rentrer chez moi."

Rocío Oliva avait été la dernière compagne de Diego Maradona, avant leur rupture en 2018. Leur relation avait été jonchée de moments difficiles, Rocío Oliva accusant notamment l’Argentin de faits de violence.

RW