RMC Sport

Neymar accusé de viol: la victime présumée n'a pas répondu aux convocations de la police

Selon O Globo, la femme accusant Neymar de viol n'a pas répondu aux deux convocations de la police, pour raconter sa version des faits. Une étape pourtant obligatoire pour faire avancer l'enquête.

A chaque jour, son chapitre. Alors que mardi matin, les avocats de la jeune femme brésilienne accusant Neymar de viol ont annoncé leur retrait de l'affaire en raison d'un changement de version de leur cliente, O Globo a révélé dans la soirée de nouveaux éléments qui fragilisent la victime présumée.

Nouvelle convocation ce mercredi

Selon le média brésilien, la femme n'aurait pas répondu aux deux convocations envoyées par la police ces derniers jours, afin d'entendre sa version des faits et de lui poser quelques questions. La victime présumée a d'abord été convoquée lundi à 14 heures, sans succès, et a encore fait faux bond aux autorités mardi, à 18 heures. Une nouvelle convocation lui aurait été adressée pour ce mercredi.

O Globo explique que l'audition de la plaignante est obligatoire dans le cadre de l'ouverture d'une enquête, et d'une éventuelle mise en examen. En effet, ce n'est qu'après son témoignage que l'agresseur présumé, Neymar en l'occurrence, pourra être entendu par les enquêteurs. Pour le moment, le dossier serait donc bloqué.

CC