tapie.jpg
 

Accusé par son ancien assistant parlementaire d’avoir acheté des matchs et empoisonné des joueurs adverses lorsqu'il était président de l'OM, Bernard Tapie a répondu et démenti avec vigueur ces déclarations dans Le Parisien. 

 

Votre opinion

Postez un commentaire