RMC Sport

Arsenal: exclu contre Palace, Aubameyang manquera le choc contre Chelsea

-

- - -

Auteur d'une grosse faute sur Max Meyer à la 67e minute du match entre Arsenal et Crystal Palace (1-1), Pierre-Emerick Aubameyang a logiquement vu rouge. L'attaquant gabonais des Gunners va manquer les trois prochains matchs de son équipe, dont le choc face à Chelsea.

Plus que le résultat de ce Crystal Palace-Arsenal, soldé par un nul 1-1 entre les deux équipes lors de la 22e journée de Premier League, c'est surtout une image qui restera dans les esprits: celle du tacle très dangereux de Pierre-Emerick Aubameyang sur Max Meyer à la 67e minute. Un geste en retard, les crampons en avant sur la cheville de l'Allemand, qui lui a logiquement valu un carton rouge après recours au VAR. Meyer est sorti quelques secondes plus tard, remplacé par Tosun.

Aubameyang absent pour le choc face à Chelsea

Visage défait par la sanction, le Gabonais n'a pas cherché à se défendre outre mesure après la décision de Paul Tierney, l'arbitre du jour. Il a très probablement pensé aux matchs de suspension qui allaient le maintenir éloigné des terrains plusieurs semaines. En effet, l'attaquant va manquer les trois prochains matchs des Gunners contre Sheffield United (18 janvier) et le derby face à Chelsea à Stamford Bridge (21 janvier) en Premier League, ainsi que le déplacement sur la pelouse de Bournemouth en FA Cup.

En conférence de presse après la rencontre, Mikel Arteta a tenu à défendre son joueur tout en présentant ses excuses au joueur des Eagles. "Connaissant Auba, il n'y avait pas l'intention de réaliser un tel tacle. Heureusement, Meyer n'a pas été blessé. Nous sommes désolés pour cela."

Une utilisation du VAR à deux vitesses ?

Roy Hodgson est lui aussi revenu sur l'action litigieuse. "C'était une vilaine faute, il n'y a aucun doute sur le fait que cela méritait rouge. Je suis juste surpris que cela ait pris autant de temps de l'exclure avec le VAR".

Et il n'y a pas que le coach de Palace qui a émis des doutes contre le VAR. Sur les réseaux sociaux, les supporters d'Arsenal regrettaient, eux, le manque de cohérence au niveau arbitral en se rappelant notamment de la grosse faute de Cresswell sur Pépé lors du match entre West Ham et les Gunners en décembre...

CP