RMC Sport

Arsenal: pourquoi prendre Emery est une bonne idée

Unai Emery devrait succéder à Arsène Wenger sur le banc d'Arsenal. Une surprise, puisque le grand favori était Mikel Arteta, mais tout sauf une mauvaise idée pour les Gunners.

Son style va trancher avec celui de Wenger

Après 22 ans de règne d'Arsène Wenger, Arsenal va forcément changer. Alors quitte à le faire, autant ne pas le faire à moitié. Adepte d'un jeu de possession, l'Alsacien va voir un autre style lorsqu'il viendra s'asseoir dans les gradins de l'Emirates Stadium la saison prochaine. Plus de rigueur, un jeu de projection rapide vers l'avant, un pressing intense et haut, la patte Emery devrait changer la façon dont les Gunners vont jouer. Vu les résultats des dernières saisons et les limites affichées par Arsenal dans les grands matchs, c'est sans doute une bonne nouvelle.

Il sait travailler avec moins de moyens que ses concurrents

Hormis au PSG, Unai Emery n'a jamais entraîné le club phare d'un championnat. Ni celui qui a le plus de moyens. A Lorca, Almeria, Valence et au FC Séville (un peu moins au Spartak Moscou), le Basque a plutôt eu le rôle du bâtisseur, à la base d'un projet plus global. Sa capacité à faire progresser ses joueurs est aussi à souligner. Comme lors de ses précédentes expériences espagnoles, il aura des moyens financiers inférieurs à ses concurrents, même si les dirigeants d'Arsenal lui donneront sans doute une enveloppe assez solide pour renforcer l'équipe. Mais même avec moins de moyens, Emery a prouvé qu'il pouvait réaliser de très belles choses.

Gagner la Ligue Europa, il sait comment faire

Ce n'est évidemment pas l'argument qui a fait pencher la balance, mais cela a quand même dû jouer un peu. Pour la deuxième saison consécutive, Arsenal a échoué à se qualifier pour la Ligue des champions et jouera donc la Ligue Europa en 2018-2019. Une compétition dans laquelle les Gunners se sont arrêtés en demi-finales cette année (face à l'Atlético de Madrid), et où Emery est un vrai spécialiste.

A la tête du FC Séville, il a remporté cette C3 trois fois consécutivement, en 2014, 2015 et 2016. Une expérience qui ne sera sans doute pas de trop dans la quête de qualification en C1 du club londonien, désormais un cran en-dessous de Chelsea, Tottenham, Liverpool et les deux Manchester dans la course au Top 4 en Premier League.

A lire aussi >> West Ham annonce l’arrivée de Pellegrini

Alexandre Alain Rédacteur