RMC Sport

Aston Villa : Agbonlahor s’excuse et ne veut plus du brassard

-

- - -

Gabriel Agbonlahor a décidé d’assumer. Critiqué pour avoir faire la fête le soir de la relégation de son club, l’international anglais d’Aston Villa a fait son mea culpa. Il demande pardon aux supporters et renonce au capitanat.

Dans un long post sur son compte Instagram, Gabriel Agbonlahor, l’attaquant d’Aston Villa, s’est excusé pour sa nuit arrosée samedi dernier, le soir de la relégation de son équipe. The Sun a diffusé des images du buteur en train de faire la fête dans un hôtel londonien, expliquant qu’il aurait fumé la chicha, inhalé du gaz hilarant et bu de l’alcool. Un comportement qui est très mal passé dans son club, officiellement relégué en Championship (D2 Anglaise) quelques heures auparavant. Agbonlahor a donc demandé pardon aux supporters ce jeudi en expliquant : « Je souffre aussi, malgré ce que laissent penser les informations et les photos parues dans la presse ».

Agbonlahor révèle également qu’il renonce à son rôle de capitaine « avec effet immédiat », lui qui occupe la pointe de l’attaque du club de Birmingham depuis près de seize ans. « Je ne mérite pas de mener un tel rôle plus longtemps », estime l’attaquant, qui rappelle aussi aux supporters sa « loyauté envers Aston Villa ».

Une sanction financière et un rappel à l’ordre

Son club a immédiatement réagi dans un communiqué et levé la suspension de « Gabbi ». « Le joueur a reçu une importante sanction financière et a été rappelé à l'ordre quant à ses responsabilités en tant que footballeur professionnel à Aston Villa », peut-on lire dans un communiqué.

Un incident qui vient clore une saison catastrophique pour Agbonlahor, mis de côté par son entraîneur Eric Black et auteur d’un seul but en dix-sept matchs. Il a tout de même promis à ses supporters de « travailler dur pour arranger les choses » et conclut son message par le l’hymne d’Aston Villa. Un rendez-vous pour l’année prochaine en Championship ?