RMC Sport

Aston Villa-Sheffield: l'énorme erreur de la goal-line technology sur un but refusé

Une scène incroyable a eu lieu ce mercredi lors de la rencontre de Premier League entre Aston Villa et Sheffield. Alors que les visiteurs pensaient avoir ouvert le score en profitant d'une erreur du gardien adverse, l'arbitre ne leur a pas accordé ce but. Le ballon avait pourtant bien franchi la ligne, mais la goal line technology n'a visiblement pas fonctionné. Le match s'est terminé par un 0-0.

Après une pause forcée de trois mois en raison de l'épidémie de coronavirus, la Premier League est de retour ce mercredi. Et avec elle, déjà une première (et très grosse) polémique. Une scène absolument improbable a effectivement eu lieu lors de la rencontre entre Aston Villa et Sheffield (0-0).

>> La Premier League est à suivre sur RMC Sport, cliquez ici pour vous abonner à nos offres

A la 42e minute de jeu, Sheffield a cru ouvrir le score sur un coup franc frappé par Oliver Norwood, en profitant d'une erreur d'Orjan Nyland. Le portier norvégien a capté le ballon... mais il est entré dans son propre but en reculant.

Aston Villa-Sheffield
Aston Villa-Sheffield © RMC

Un dysfonctionnement incroyable

Au regard des images télévisées, il est clair que le ballon a franchi la ligne. L'arbitre Michael Oliver, très expérimenté, n'a pourtant pas accordé le but à Sheffield. Sa montre connectée à la goal-line technology n'a pas vibré. Un dysfonctionnement incroyable et donc une terrible injustice pour les visiteurs. "Vraiment?", a réagi le club sur Twitter, comme désabusé.

Aston Villa-Sheffield
Aston Villa-Sheffield © RMC
Aston Villa-Sheffield
Aston Villa-Sheffield © RMC

Les ralentis montrent également que Nyland n'a pas été bousculé ou même légèrement touché par un joueur adverse. Sur les réseaux sociaux, certains joueurs, à l'image de Ben Chillwell (Leicester) ou Declan Rice (West Ham) ont réagi avec la même stupéfaction.

Du jamais vu en 9.000 matchs

Hawk-Eye, la société en charge du système de la technologie sur la ligne de but en Angleterre, a déploré cet "incident". Un début d'explication technique a été avancé: "Les sept caméras situées dans les tribunes autour de la zone de but ont été considérablement occultées par le gardien, le défenseur et le poteau de but. Ce niveau d'occultation n'a jamais été observé auparavant dans plus de 9000 matchs".

Le communiqué se conclut par des excuses: "Le système est resté fonctionnel par la suite. Hawk-Eye présente sans réserve ses excuses à la Premier League, à Sheffield United et quiconque ayant été affecté par cet incident".

RR