RMC Sport

Blessure de Salah: un avocat égyptien compte réclamer 1 milliard d'euros à Sergio Ramos!

Mohamed Salah (Liverpool)

Mohamed Salah (Liverpool) - AFP

Un avocat égyptien a déclaré vouloir mener Sergio Ramos devant la justice après avoir blessé Salah en finale de Ligue des champions. Et compte réclamer au moins 1 milliard d'euros de dédommagement au capitaine du Real Madrid.

"Ramos a volontairement blessé Mo Salah et doit être puni pour ses actions". Les mots sont signés Bassem Wahba, un avocat égyptien qui ne compte pas en rester là. Il pourrait même faire vivre un calvaire à Sergio Ramos, coupable selon-lui d'un geste répréhensible d'une très lourde amende contre Liverpool en finale de la Ligue des champions (3-1). "Je souhaite demander une compensation pour la blessure physique et psychologique commise par Ramos", a-t-il détaillé.

Ainsi, le juriste souhaiterait porter l'affaire devant les tribunaux, de façon à obtenir une compensation financière pour Mohamed Salah, blessé à l'épaule gauche après son violent duel avec le capitaine madrilène. Aussi folle soit-elle, Wahba compte réclamer au moins 1 milliard d'euros en guise de dédommagement. Cette volonté de mener le défenseur espagnol en procès s'accompagne également d'une menace de plainte à la FIFA.

Salah n'est pas forfait pour le Mondial

Si l'Egyptien n'est pas forfait pour la prochaine Coupe du monde (il pourrait tout de même rater premier match de sa sélection), son cas fait beaucoup jaser dans son pays. Star absolue en Egypte, l'attaquant de Liverpool était d'ailleurs sorti en larmes quelques minutes après l'intervention rugueuse de l'Espagnol sur son épaule. 

Une séquence déchirante pour les fans de football, frustrés de voir sortir le meilleur joueur de la saison en Angleterre dès la 29e minute de jeu. Les mots de Sergio Ramos n'avaient pas consolé l'Egyptien.

Le capitaine du Real avait ensuite été ciblé sur les réseaux sociaux, très peu friands du geste non-réprimandé du défenseur madrilène. Une pétition a même été lancée sur internet. Deux jours après la finale, la saga Salah-Ramos n'a pas encore livré son épilogue.

PL