RMC Sport

Chelsea bannit six supporters après les insultes racistes contre Sterling

Chelsea a expulsé six supporters de Stamford Bridge, huit mois après les insultes racistes ayant visé Raheem Sterling. Quatre supporters avaient déjà été bannis dans l’attente des résultats de l’enquête de police, après le match contre Manchester City (2-0), le 8 décembre 2018.

Chelsea est décidé à lutter contre toutes les formes de discriminations. Frank Lampard a rappelé la position du club lundi, préconisant l’arrêt des chants contenant "des expressions offensantes". Au lendemain de cette sortie de l’entraîneur des Blues, le club a communiqué sur des sanctions qu’il a fini par prendre à l’encontre de ses propres supporters.

Une petite poignée d’entre eux s’était illustrée avec des invectives contre Raheem Sterling le 8 décembre dernier. Chelsea a sanctionné six individus pour leur comportement au cours de ce fameux match contre Manchester City, à Stamford Bridge. Une personne a été exclue définitivement. Les cinq autres ont écopé d’une sanction pouvant aller jusqu’à deux ans d’exclusion.

Tolérance zéro pour le racisme

Quatre supporters avaient été immédiatement punis après le match, en attendant les résultats de l'enquête de la police. "Le club a tardé à prendre une décision dans cette affaire pour s’assurer qu’elle ne portait pas préjudice à l’enquête de la police", se justifie le club dans un communiqué publié sur son site officiel. La police ayant décidé de ne pas poursuivre pénalement les individus concernés, Chelsea a pris les mesures qui s’imposaient.

Le comportement des personnes incriminées a "dépassé les limites de ce qui est acceptable", indique Chelsea, qui rappelle sa politique en matière de lutte contre les discriminations: "Le club de football de Chelsea trouve toutes les formes de comportement discriminatoire odieuses et nous continuerons d’appliquer la tolérance zéro à l’égard de tout incident raciste."

QM