RMC Sport

Chelsea: Sarri jure qu’il n’est pas homophobe

Maurizio Sarri

Maurizio Sarri - AFP

Nommé entraineur de Chelsea ce samedi, Maurizio Sarri a démenti les rumeurs l’accusant d’être homophobe.

Attendu depuis de nombreuses semaines du côté de Chelsea, Maurizio Sarri a enfin posé ses valises à Londres ce samedi. L’ancien entraîneur de Naples succède à Antonio Conte à la tête des Blues. Entre des complications financières et la concurrence d’autres candidats tels que Laurent Blanc, les négociations ont traîné un moment. Une autre explication à cette lenteur, la polémique accompagnant l’Italien depuis 2016. Au cours d’un match contre l’Inter de Roberto Mancini, l’ex-napolitain avait insulté son homologue en tenant des propos homophobes. Engagé auprès de la communauté gay anglaise, le club de Chelsea a tenu à éliminer tout début de polémique après la nomination de Sarri.

Sarri fait amende honorable

Après avoir déjà désamorcé les critiques à l’époque, le technicien espère repartir de zéro en Angleterre. "J’étais simplement énervé ce jour-là, avait expliqué le nouvel homme-fort des Blues peu de temps après sa sortie malheureuse. Je ne cherchais pas à discriminer qui que ce soit. J’ai en effet tenu ses propos et je tiens à présenter mes excuses à la communauté LGBT." Ce samedi, lors de sa présentation à la presse, Maurizio Sarri a réaffirmé qu’on ne l’y reprendrait plus. Faute avouée, à moitié pardonnée.

JGL