RMC Sport

Chelsea : un salaire réduit pour Terry aux Etats-Unis ?

John Terry

John Terry - AFP

Capitaine emblématique des Chelsea, John Terry va quitter son club de cœur à la fin de la saison. Parmi les destinations possibles, la MLS où il pourrait rejoindre son ami et ancien coéquipier Frank Lampard. Il devra cependant consentir à de gros efforts financiers pour traverser l’Atlantique.

Pour sa dernière année de contrat à Chelsea, John Terry a touché un joli pactole de 11 millions d’euros, soit le troisième salaire du club, derrière Eden Hazard et Cesc Fabregas. Un salaire mirobolant qui pourrait diminuer de manière drastique s’il s’envoler aux Etats-Unis cet été.

L’ancien international anglais (78 sélections) a clamé son envie de rejoindre le New York City de David Villa, Andrea Pirlo et Frank Lampard. Un désir qui se heurte à des réalités financières. En Major League Soccer, chaque club a le droit à trois gros salaires dans son effectif. La franchise new-yorkaise les a déjà accordées à ces trois vedettes, obligeant John Terry, s’il vient, à se plier au « salary-cap » du championnat, à savoir un peu moins de 6.500 euros par semaine. Son salaire serait ainsi divisé par trente.

Des offres plus lucratives en Asie ?

John Terry pourrait donc s’intéresser à la Chine. Contacté par quels clubs de Pékin et Shangai, il pourrait ainsi suivre les traces de son ancien coéquipier Ramires, qui touche près de 13 millions d’euros par an dans son nouveau club, le Jiangsu Suning. De son côté Chelsea devrait bientôt annoncer que le contrat de son capitaine ne sera pas prolongé, signifiant ainsi la fin d’une aventure de seize ans.