RMC Sport

City ou United, lequel des Manchester a le plus raté sa saison?

-

- - AFP

Le choc en retard de la 26e journée de Premier League oppose ce jeudi soir (21h) Manchester City à Manchester United. Deux clubs qui réalisent une saison aux résultats en deçà de leur statut de superpuissances du foot européen. Mais qui a le plus raté sa saison?

La Premier League

Entre les deux voisins, la marge est ténue. Et elle promet de le rester jusqu’à la fin. Respectivement 4e et 5e de Premier League, City et United ne sont séparés que d’un but, avec le même nombre de matches disputés. Une proximité qui s’étend à la différence de but (+28 pour City, +26 pour MU). Si l’on se base sur les dernières saisons, l’expérience de l’équipe dirigée par Pep Guardiola semble supérieure. Pour rappel, la 5e place occupée par MU aujourd’hui n’est pas qualificative pour la Ligue des champions.

Le plus gros ratage: United

A lire aussi >> Zlatan aurait refusé une prolongation à 15 millions d'euros 

L’Europe

Certes, MU n’avait "que" la Ligue Europa à se mettre sous la dents cette saison. Mais United, qualifié pour les demies où il affrontera le Celta Vigo, a assumé son statut. Demi-finaliste en Ligue des champions la saison dernière, City s’est arrêté dès les huitièmes cette année. Bouté hors du continent par Mbappé et sa bande à Monaco malgré l’avance de l’aller (5-3). Un camouflet.

Le plus gros ratage: City

A lire aussi >> Bakayoko élimine City et Guardiola

Les Coupes

Vainqueur de la Coupe de la Ligue après une victoire (2-3) en finale face à Southampton, MU a déjà garni son armoire à trophée cette saison. Les Citizens ont été éjectés par Arsenal (2-1) en demi-finale de la Cup. United avait quitté cette compétition en quarts, battu par Chelsea (1-0).

Le plus gros ratage: City

Les coaches

Réunis à Manchester, leur dimension, leur palmarès, ils nourrissaient les fantasmes en début de saison. Si les bilans s’écriront forcément à la lumière des résultats de la fin de saison, à ce stade, Jose Mourinho et Pep Guardiola ne sont pas à la hauteur de leur légende. Malgré les millions du transfert de Pogba et ceux du salaire de Zlatan, MU n’a rien survolé, même si le Portugais a su construire une solidité, en témoigne la série de 23 matchs sans défaite en Premier League. Après un début de saison canon, City s’est essoufflé. L’icône Guardiola n’a pas pris la mesure du foot anglais ni celle de l’AS Monaco d’ailleurs. Le coach espagnol va finir la saison sans titre, une première pour lui. Surtout, son influence sur le jeu de son équipe est bien loin de ce qu’il avait construit à Barcelone puis au Bayern Munich.

Le plus gros ratage: égalité

A lire aussi >> Selon Mourinho, ''tout est en train de foutre le camp'' dans le football

S.R