RMC Sport

Coronavirus: la Premier League interdit des questions sur l'épidémie et ses conséquences

Selon le Daily Mail, la Premier League aurait demandé aux diffuseurs anglais du championnat de ne poser aux entraîneurs et aux joueurs aucune question liée à la suspension de la compétition ou à une éventuelle reprise.

La Premier League serre la vis en matière de communication. Semble-t-il lassés de quelques polémiques, notamment celle entourant la réduction des salaires, les organisateurs du championnat anglais ont interdit selon le Daily Mail aux diffuseurs locaux (Sky Sports et BT Sport) de poser aux entraîneurs et aux joueurs la moindre question relative à la suspension de la compétition, ses conséquences ou même une éventuelle reprise. Sous peine de se voir privé d'interview.

>> Le sport face au coronavirus: la situation en direct

Du contenu léger uniquement

En cette période de crise, chaque club envoie actuellement devant les télés son entraîneur toutes les quatre semaines, et un joueur toutes les deux semaines. Mais il ne faudra pas s'attendre à des questions subversives dorénavant.

"Le contenu doit être amusant et détendu, indique un mail interne à Sky, révélé par le Mail. Les clubs sont tous très nerveux à l'idée d'envoyer quelqu'un en interview, alors il faudra suivre les consignes et éviter les questions d'actualité autant que possible." Tout va bien, donc.

CC