RMC Sport

Coups sur des joueurs, intimidations...: Aston Villa se sépare de son responsable du développement

Aston Villa a annoncé lundi le licenciement de son responsable du développement, et ancien entraîneur des jeunes. Kevin MacDonald était accusé de brimades permanentes et d'intimidations par d'ex-joueurs.

"Aston Villa souhaite s'excuser auprès de tous ses anciens joueurs qui ont été affectés par un comportement qui ne serait plus toléré par le club aujourd'hui." Dans un communiqué publié lundi sur son site officiel, la formation de Premier League a annoncé le départ "à effet immédiat" de Kevin MacDonald, son directeur du développement, et figure du club de Birmingham depuis le début des années 1990. Un licenciement lié à des faits de harcèlement sur de jeunes joueurs passés par le centre de formation.

Plusieurs anciens joueurs avaient tiré la sonnette d'alarme

MacDonald, ancien entraîneur adjoint de l'équipe première (et même numéro 1 par interim) et ancien responsable des équipes de jeunes, avait vu en décembre 2018 un ex-pensionnaire du centre dénoncer son comportement dans les colonnes du Guardian. Gareth Farrelly, le joueur en question, avait évoqué une "culture de brimades verbales et physiques" sous les ordres de MacDonald, et des intimidations permanentes, qui lui avaient donné "des idées noires".

A la suite de ce témoignage, plusieurs autres joueurs avaient raconté des histoires similaires au quotidien britannique, et Aston Villa avait donc décidé d'ouvrir une enquête, confiée à un avocat indépendant. Enquête qui a semble-t-il confirmé les accusations dont MacDonald faisait l'objet, et poussé le club à la sanction. "Le club ne peut pas dévoiler publiquement les détails de l'enquête, précise le communiqué, mais des copies ont été envoyées à la fédération, à la Premier League, et aux autorités compétentes."

CC