RMC Sport

Démissionnaire de la présidence de la fa, Clarke quitte aussi son poste à la FIFA

Greg Clarke n'est plus vice-président du conseil de la FIFA. Plus tôt dans la semaine, l'Anglais avait dû se retirer du poste de président de la Fédération anglaise de football après avoir fait polémique en raison de propos racistes.

Deux jours après sa démission du poste de président de la Fédération anglaise de football, Greg Clarke se retire aussi du conseil de la FIFA, où il occupait le poste de vice-président. Il y représentait l’UEFA depuis février 2019.

"Suite à un appel téléphonique ce matin entre le président de l'UEFA et Greg Clarke, ils ont accepté la proposition de Greg Clarke de se retirer avec effet immédiat de son poste de représentant de l'UEFA au Conseil de la FIFA", a indiqué l'UEFA dans des propos relayés par Sky Sports. 

"Des paroles inacceptables"

L’homme de 63 ans, avait créé la polémique mardi après avoir tenu des propos discriminants devant les députés britanniques. Le patron du football anglais avait dérapé après avoir utilisé l’expression de "footballeurs de couleur", lors d’une audition du comité restreint du Département du Numérique, de la Culture, des Médias et du Sport. Greg Clarke, plus tard dans la journée, a démissionné. "Mes paroles inacceptables devant le Parlement ont rendu un mauvais service à notre jeu et à ceux qui le regardent, le jouent, l’arbitrent et l’administrent", avait-t-il expliqué dans un communiqué.