RMC Sport

La justice anglaise confirme la mort de Jlloyd Samuel (que sa famille croit toujours vivant)

Selon la presse anglaise, la justice a confirmé le mort de Jlloyd Samuel dans un accident de la route en... mai  2018. Sa sœur affirmait pourtant que l'épouse de l'ancien défenseur d'Aston Villa avait simulé sa mort pour une escroquerie.

Le suspense ne semble désormais plus d'actualité, dans une affaire qui défraie la chronique en Angleterre. L'analyse dentaire de Jlloyd Samuel aurait confirmé que l'ex-joueur de Premier League était bien mort dans un accident de voiture... en mai 2018, selon le Daily Mail. Pourtant, sa sœur, Leslie-Ann (39 ans), affirmait encore il y a peu que sa femme Emma, une décoratrice d'intérieur, avait simulé son décès dans cet accident, pour une escroquerie liée à l'assurance.

Pour la sœur de Samuel, sa famille avait été "privée d'ADN"

L'enquête, via le tribunal de Warrington, a donc démontré le contraire, ce mardi. Les deux femmes ont été aperçues aux abords de ce tribunal, alors que la sœur de l'ancien joueur a été photographiée avec une pancarte suggérant que sa famille avait été "privée d'ADN".

Âgé de 37 ans, Samuel n'avait pas survécu à une collision entre son Range Rover, qui avait pris feu, et un autre véhicule, le matin du 15 mai 2018. Il venait alors tout juste de déposer ses enfants à l'école. A l'époque, l'enquêteur avait refusé une demande familiale d'un test ADN privé, après avoir expliqué qu'un médecin légiste avait déjà comparé les dents du corps aux antécédents dentaires de Samuel, et avait confirmé qu'il y avait une correspondance.

MM