RMC Sport

Leicester: comment va être géré le club après le décès de son propriétaire

Après la disparition de son propriétaire Vichai Srivaddhanaprabha, décédé samedi dans un accident d’hélicoptère, l’avenir de Leicester City pose question. L’un des fils du milliardaire thaïlandais, qui occupe le poste de vice-président, devrait prendre sa succession et poursuivre les investissements de la famille dans le club de Premier League.

Des gerbes de fleurs, des regards tristes et des visages marqués. Plusieurs centaines de personnes sont venus se recueillir ces derniers jours aux abords du King Power Stadium. Là où Vichai Srivaddhanaprabha a perdu la vie en compagnie de quatre autres personnes, samedi soir, dans terrible accident. Au moment de quitter le stade par les airs après le match de son équipe face à West Ham (1-1), l’hélicoptère transportant le propriétaire de Leicester s’est crashé à quelques mètres de l’enceinte.

Deux membres du staff et une invitée sont également morts sur le coup, tout comme le pilote, qui a évité de justesse que l’appareil ne s’écrase contre l’écrin des Foxes. Une perte immense pour le club de Leicester, racheté en 2010 par l’homme d’affaires thaïlandais (50 millions d’euros) et sacré champion d’Angleterre six ans plus tard, à la surprise générale. Cinquième homme le plus riche de son pays, avec une fortune estimée à plus de 4 milliards de dollars, Vichai Srivaddhanaprabha était très investi dans son rôle auprès de l’équipe et des fans.

Aiyawatt successeur désigné

Mais le natif de Bangkok (60 ans) avait aussi placé ses deux fils dans l’organigramme du club. Apichet occupe le poste de directeur général. Mais c’est Aiyawatt, l’actuel vice-président et PDG de King Power (le groupe de duty-free grâce auquel la famille s’est enrichie et dont le stade porte le nom), qui devrait être choisi par le conseil d’administration pour reprendre le flambeau.

Très présent ces derniers jours, le businessman de 33 ans gérait déjà les affaires courantes des Foxes depuis plusieurs années. La famille Srivaddhanaprabha va donc rester propriétaire du club et poursuivre, en tout logique, l’action de Vichai. Avec des investissements plus ou moins conséquents? C’est la grande question à l’heure où Leicester City, qui pointe à la 12e place du championnat, est estimé à 417 millions d’euros.

Alexandre Jaquin avec Julien Laurens