RMC Sport

Leicester: l'hommage très émouvant de Schmeichel au propriétaire du club, décédé dans un crash

Présent sur les lieux de la catastrophe samedi soir, Kasper Schmeichel a rendu un hommage très émouvant à Vichai Srivaddhanaprabha, propriétaire du club de Leicester décédé dans le crash de son hélicoptère, à côté du stade. Les deux hommes ont en commun le conte de fées du titre de champions d'Angleterre en 2016.

C'était en 2016 et toute une ville fêtait un véritable conte de fées. Leicester remportait alors le titre de champion d'Angleterre au nez et à la barbe des cadors de Premier League, en ayant démarré la saison avec une cote de 5000/1. Un sacre historique réalisé par les hommes de Claudio Ranieri, sous l'impulsion du propriétaire des Foxes Vichai Srivaddhanaprabha.

Mendy: "Nous sommes tous bouleversés"

L'homme d'affaires thaïlandais est décédé samedi soir, dans le crash de son hélicoptère juste à côté du King Power Stadium, après le match nul de son équipe contre West Ham (1-1). "Avant toute chose je tiens à présenter toutes mes condoléances aux proches de notre cher président, écrit le Français Nampalys Mendy dans un communiqué. Nous sommes tous bouleversés par cet événement tragique et ce n’est pas le footballeur qui vous parle mais l’homme. Il n y a pas de mots pour retranscrire ce que nous ressentons en ce moment, mais nous nous devons de rester forts et unis face à cette épreuve."

"Impensable, mais samedi soir dernier a été une journée tragique: cinq personnes ont perdu la vie, parmi lesquelles notre cher président Vichai Srivaddhanaprabha, un grand homme aimé de tous, explique le latéral portugais Ricardo Pereira. Nous sommes extrêmement touchés par cette tragédie et toutes nos pensées vont aux victimes de ce drame ainsi qu’à leurs proches."

Schmeichel était présent au moment du drame

Présent sur les lieux au moment de l'accident, Kasper Schmeichel était effondré. Ce dimanche, alors que le club a officialisé la disparition de son homme fort, le capitaine de Leicester a rendu un hommage émouvant à Vichai Srivaddhanaprabha sur Twitter, à travers une lettre que voici traduite ci-dessous. 

La lettre de Kasper Schmeichel:

"Je ne peux pas croire que tout cela soit vrai. Je suis tellement dévasté, j’ai le cœur brisé. Je ne peux simplement pas croire ce que j’ai vu la nuit dernière. Cela ne me semble juste pas réel.

C’est difficile de mettre des mots pour dire à quel point vous avez compté pour ce club et la ville de Leicester. Nous sommes tous conscients de l’investissement que vous et votre famille avez fait pour le club. Mais c’est bien plus que cela. Vous preniez soin non seulement du club mais de toute une communauté. Votre contribution sans limite aux hôpitaux et associations de Leicester ne sera jamais oubliée.

Je n’avais jamais rencontré quelqu’un comme vous, si travailleur, si dévoué, si passionné, si gentil et généreux à l’extrême. Vous aviez du temps pour tout le monde. Vous touchiez tout le monde. Peu importe de qui il s’agissait, vous aviez du temps pour eux. Je vous ai toujours admiré en tant que leader, que père, qu’homme.

Vous avez changé le football. Pour toujours! Vous avez donné de l’espoir à tout le monde, prouvé que l’impossible est possible, pas seulement à nos fans mais à ceux du monde entier, dans tous les sports! Peu de gens l’ont fait. Quand vous m’avez resigné en 2011, vous m’avez dit que nous serions champions dans les six ans et que nous ferions de grandes choses. Vous m’avez inspiré et j’ai cru en vous. Vous m’avez fait comprendre que rien n’est impossible. Sans vous et votre famille, tout cela, tout ce que nous avons fait ensemble, tout ce que nous avons accompli ne serait jamais arrivé. Vous m’avez fait connaître des expériences qui n’arrivent que dans les rêves. Vous avez littéralement fait de mes rêves des réalités.

Mais ce dont je suis le plus fier, c’est d’avoir fait partie de votre vision, de l’environnement que vous avez créé. Ce club, cette ville sont une famille. Et c’est grâce à vous. Pour cela, je serai éternellement reconnaissant. Je suis reconnaissant de vous avoir connu, vous et votre formidable famille, pour ces moments privés et partagés avec vous sur un plan personnel. Cela me brise le cœur de savoir que je ne vous verrai plus dans le vestiaire, quand j’arrive tôt pour mon échauffement, pour une conversation à propos de tout et rien. Que vous ne serez plus là à vous amuser, à rire avec les gars, que je ne verrai plus votre sourire contagieux et votre enthousiasme qui frappait quiconque était en contact avec vous.

Nous avons maintenant une responsabilité en tant que club, en tant que joueurs et fans, celle de vous honorer. Nous le faisons en tant que famille que vous avez créée, en nous serrant les coudes, en soutenant vos proches en ces temps horribles.

Vous aviez une vision pour ce club, vous vouliez le meilleur pour nous. Il n’y avait absolument rien que vous n’auriez fait pour nous. Vous étiez si passionné. Nous devons honorer votre héritage en donnant sur le terrain ce que vous vouliez, en continuant à être ce club familial et soudé que vous avez construit.

Vous ne saurez jamais à quel point vous avez compté pour moi et ma famille.

Je suis vraiment honoré et me sens privilégié d’avoir fait un peu partie de votre vie."

A.Bo avec T.M