RMC Sport

Leicester: le joli geste de Vardy pour la communauté LGBT après l'affaire du drapeau arc-en-ciel

Critiqué pour avoir fracassé un drapeau aux couleurs de l'arc-en-ciel en célébrant son but face à Sheffield United, dimanche, en Premier League, Jamie Vardy, qui ne visait pas ce symbole de la communauté gay lors de sa célébration, a reçu le soutien d'un groupe de supporters LGBT+ de Leicester, à qui il a envoyé le drapeau avec un beau message.

L'image a fait le tour des réseaux sociaux ces derniers jours. Auteur du but de la victoire de Leicester face à Sheffield United (2-1) dimanche, lors de la 11e journée de Premier League, Jamie Vardy a laissé éclater sa joie au moment de sa célébration, lui qui a grandi en étant fan de Sheffield Wednesday, le club rival de Sheffield United. Après avoir délivré son équipe au bout du suspense, à la 90e minute de jeu, l'attaquant anglais de 33 ans est allé fracassé le poteau de corner. Ce qui a déclenché un début de polémique puisque ce poteau était surmonté du drapeau aux couleurs de l'arc-en-ciel.

Un beau geste pour un groupe de supporters LGBT+

Afin de soutenir la communauté LGBT+, la Premier League avait mis en place plusieurs actions ce week-end, en invitant notamment les capitaines à porter un brassard aux couleurs du drapeau arc-en-ciel. Chez les Foxes, c'est le portier danois Kasper Schmeichel, capitaine du club, qui en portait un.

Ce que certains internautes n'ont pas précisé en relayant la célébration de Vardy, c'est que ce dernier a ensuite essayé de remettre en place le poteau de corner. Ce n'est pas non plus la première fois qu'il explose un poteau de corner après avoir trouvé le chemin des filets. Sa célébration ne visait donc pas ce symbole de la communauté gay.

Visé malgré tout par de nombreuses critiques sur les réseaux sociaux, Vardy a montré sa bonne foi en envoyant le fameux poteau de corner avec un beau message à un groupe de supporters LGBT+ de Leicester, Foxes Pride. "Continuez à faire du bon boulot !", a-t-il écrit sur le drapeau. Un geste très apprécié par les membres de Foxes Pride, qui se sont dit "très attristés" par les critiques reçues par Vardy, à qui ils ont apporté leur soutien. "Depuis sa création en 2015, Foxes Pride a toujours apprécié le soutien de toutes les personnes impliquées à Leicester City. Ce geste de Vardy souligne la culture inclusive de notre club de football", a également réagi auprès de Sky Sports, le président du groupe, Graeme Smith. Fin de la polémique.

>> La Premier League est à suivre sur RMC Sport, cliquez ici pour vous abonner à nos offres

RR