RMC Sport

Les clubs de Premier League veulent une marge de 10cm pour juger le hors-jeu

Les clubs de Premier League voudraient une nouvelle règle dès la saison 2020-2021. Pour les hors-jeu difficilement repérés par le VAR, ils militent pour une marge de 10 centimètres, favorable aux attaquants. Mais pas sûr que cette mesure soit du goût de l'IFAB.

25 buts. D'après le décompte de l'organisme britannique Professional Games Match Officials Ltd (PGMOL), depuis le début de la saison 2019-2020, 25 buts marqués en Premier League ont été annulés après une intervention du VAR pour hors-jeu. Mike Riley, à la tête de la PGMOL, se veut le porte-parole des clubs du championnat d'élite, qui réclament que tout ceci change dès la saison prochaine.

Pour Lineker, "ce n'est pas sérieux"

D'après le Times, la PGMOL propose que soit instaurée une limite de tolérance de 10 centimètres sur les hors-jeu litigieux repérés après coup par l'assistance vidéo. Une marge de tolérance qui irait en faveur des attaquants. Les clubs de Premier League auraient réfléchi entre des marges de 10, 15 et 20 centimètres, avant de trancher pour la plus courte.

Toutefois, pour qu'une telle règle soit adoptée, il faudrait qu'elle soit approuvée par l'International FA Board (IFAB), l'instance en charge de l'évolution des règles du football.

Et l'idée a déjà ses détracteurs. Gary Lineker, sur Twitter, n'y croit pas une seconde: "Ce n'est pas sérieux. Une marge de 10 centimètres? Qui déterminera si c'est 9, 10 ou 11? Débarrasons-nous des petits pointillés. On peut tout de suite voir si quelqu'un est hors-jeu ou pas en regardant la ligne. Si ce n'est pas évident, alors il n'y a pas hors-jeu", estime l'ancien buteur devenu consultant. 

N.B