RMC Sport

Man City : malgré Otamendi, Mangala est indéboulonnable

Eliaquim Mangala

Eliaquim Mangala - AFP

Manuel Pellegrini, l’entraîneur de Manchester City, a expliqué qu’il s’était opposé au départ d’Eliaquim Mangala, qui le séduit depuis le début de saison. Et malgré l’arrivée de Nicolas Otamendi, il reconduira le Français en charnière dimanche à Everton.

Le souhait de Manuel Pellegrini a été exaucé. A la recherche d’un défenseur central supplémentaire, le Chilien a obtenu la signature de l’Argentin Nicolas Otamendi (27 ans) en provenance de Valence et contre près de 37 millions d’euros. Mais ce renfort ne changera pas ses plans dans l’immédiat. Pas totalement satisfait de son arrière-garde jusqu’alors, le Chilien a revu son jugement après les deux premiers matches (pour deux victoires) très solides de son équipe. Et Eliaquim Mangala, associé à Vincent Kompany, n’y est pas étranger. A tel point que l’international français, recruté contre 53 millions d’euros il y a un an, conservera sa place dimanche à Everton (17h) et qu’il sera un élément de l’effectif… alors qu’un départ était encore à l’étude il y a peu.

« Il y a eu beaucoup de discussions au sujet de différentes options, détaille Pellegrini. L’option que nous voulions était de recruter Otamendi et Otamendi est là. Il peut y avoir de nombreuses options et finalement, j’ai décidé que Mangala devait rester. Actuellement, avec la manière dont ils jouent, c’est impossible de bouger Kompany et Mangala de leurs positions ainsi que tous les autres joueurs. Ils sont dans une bonne phase. Nous n’avons pas concédé de but lors des deux premiers matches. Nous allons continuer de jouer avec les mêmes. » Et pour l’entraîneur des Citizens, l’arrivée d’Otamendi ne viendra pas perturber cet équilibre. Il envisage même de reformer la charnière qu’il formait avec Mangala au FC Porto. « Nous avons un nouveau défenseur central avec Mangala, Kompany et Demichelis. Nous avons aussi Jason Denayer. Pour cette saison avec une accumulation des matches, c’est important d’avoir quatre défenseurs centraux. »

Pellegrini : « Denayer a beaucoup progressé »

Mais Pellegrini ouvre aussi la porte à un départ de Jason Denayer, annoncé du côté de l’OM. « Nous allons parler avec lui et son agent. Il a beaucoup progressé l’année dernière lors de son prêt au Celtic. Nous allons voir s’il part ou s’il reste ici. Nous déciderons dans les prochaines semaines. »