RMC Sport

Manchester City: les folles célébrations de titre de Grealish, qui chambre Silva sur son match face à Villa

Célébrant son titre de Premier League acquis avec Manchester City dimanche, un Jack Grealish euphorique a charrié Bernardo Silva ce lundi, le "remerciant pour sa sortie" prématurée lors du dernier match face à Aston Villa.

Les festivités battent actuellement leur plein à Manchester, où City fête dignement son titre de champion d’Angleterre. Les hommes de Pep Guardiola ont lutté jusqu’au bout en Premier League: menés 2-0 à un quart-d’heure de la fin de leur dernier match par Aston Villa, ils ont renversé la vapeur en fin de match après la sortie de Bernardo Silva (3-2). Le mauvais match du Portugais a beaucoup amusé son coéquipier Jack Grealish, qui l’a taquiné à plusieurs reprises lors des célébrations du titre.

Surexcité tout au long de la journée, le milieu anglais a attendu qu’on lui confie le micro pour lâcher un petit tacle à Silva. "J’aimerais remercier tout le monde (pour le titre). Mais la personne que je veux remercier en particulier, c’est Bernardo Silva, pour être sorti à la 70e hier parce qu’il était vraiment nul!", s’est-il exclamé avec la voix cassée, devant un auditoire hilare. Sur le terrain, le Portugais avait laissé sa place à Ilkay Gündogan, auteur d’un doublé quelques minutes plus tard.

"Le secret, c'était de te garder sur le banc"

Quelques minutes après, Grealish, toujours aussi hilare, a pu réitérer ses dires devant son coéquipier, dans une story postée sur Instagram par Silva. "Le secret de notre victoire, c’est d'avoir sorti Riyad (Mahrez) puis Bernardo Silva du terrain au plus vite", s’est-il amusé. Ce à quoi l’intéressé lui a répondu: "Le secret, c’était de te garder sur ce p***** de banc", avant de partir dans un long fou rire. Le n°10 de City n’est en effet même pas entré en jeu au cours du match face à Villa.

Avant cela, Grealish avait quand même reconnu que Silva avait été "trop fort cette saison". Particulièrement en forme, les deux hommes se sont filmés un peu plus tôt, bras dessus bras dessous en train de chanter une chanson d’Oasis. Une performance vocale qui a dû faire plaisir à Noel Gallagher, ancien membre du groupe. Présent lors des célébrations des Skyblues la veille, le chanteur anglais avait dû être pris en charge par les services de secours après avoir reçu un coup de tête involontaire du père de Ruben Dias.

Corentin Parbaud Journaliste RMC Sport