RMC Sport

Manchester United: Cantona regrette de ne pas avoir frappé plus fort le hooligan à Crystal Palace

Il y a 25 ans, Eric Cantona frappait un spectateur de Crystal Palace en lui assénant un violent coup de pied qui lui avait valu une suspension de huit mois et une condamnation judiciaire. Mais l’ancien international ne regrette pas son geste.

Le 25 janvier, Eric Cantona a fêté un anniversaire un peu spécial: les 25 ans de son coup de kung-fu contre un supporter de Crystal Palace. Exclu lors d’un match de Manchester United à Selhurst Park, ce 25 janvier 1995, l’international français se dirigeait vers le vestiaire lorsqu’il avait été insulté par un fan des Eagles, "enc… de bâtard de Français".

"Canto" s’était alors élevé pour asséner un coup de pied en plein torse du supporter avant de finir sur les fesses, de se relever et d’envoyer une série de coups de poings en direction du dénommé Matthew Simon, repris de justice et proche du National Front (extrême-droite anglaise). 

"J'aurais dû le frapper plus fort"

Dans une interview accordée à FourFourTwo, Cantona assure ne toujours rien regretter de son geste. Il aurait même voulu en faire plus. "J'ai atterri sur mes pieds, pas là où tu dis (dans les tribunes, ndlr), a-t-il répondu à une question de fan. C’est pour ça que je suis retourné le frapper. Mais je ne l'ai pas frappé assez fort. J'aurais dû le frapper plus fort."

Cantona s'était relevé et avait tenté de frapper de nouveau le supporter
Cantona s'était relevé et avait tenté de frapper de nouveau le supporter © ICON Sport

L’ancien joueur d’Auxerre assure n’avoir jamais vu les images de son geste fou. "Je ne les ai pas regardées, a-t-il expliqué. Parce que je savais. Je n'avais que des journalistes devant ma maison. C’est tout ce que je pouvais voir. Ma maison était petite. Ils ont bloqué la lumière. Mais j'ai participé ce moment, à Selhurst Park. C'était un drame et j'étais acteur. Je fais les choses au sérieux sans me prendre au sérieux. Je pense que Nike a trouvé cet aspect de mon personnage et l'a très bien utilisé. Même quand j'ai frappé le fan, c'est parce que je ne me prends pas au sérieux."

Une lourde suspension et une condamnation judiciaire

Ce geste lui avait valu d’être écarté de Manchester United jusqu’à la fin de la saison, avant que la Fédération anglaise ne le suspende huit mois. Il avait également été condamné à une peine de quinze jours de prison ferme, transformée en 120 heures d’intérêt général. 

NC