RMC Sport

Premier League: Arsenal assure pour sa reprise, Pépé a fait ses débuts

Attendu pour sa reprise en Premier League, Arsenal s'est contenté du minimum en prenant la mesure de Newcastle (1-0) grâce à Aubameyang, ce dimanche. Nicolas Pépé a fait ses premiers pas avec les Gunners, tout comme Allan Saint-Maximin sous le maillot des Magpies.

C'est une rentrée timide, sur la pointe des pieds, mais qui devrait contenter Unai Emery. Pour sa reprise en Premier League, Arsenal a assuré l'essentiel en signant sa première victoire de la saison (1-0), ce dimanche sur RMC Sport. Comme souvent lors de l'exercice précédent, la lumière est venue de Pierre-Emerick Aubameyang (58e). L'attaquant gabonais, co-meilleur buteur du championnat avec Salah et Mané en 2018-2019, a profité d'un alignement approximatif de la défense des Magpies pour inscrire le seul but de la rencontre (58e).

>> Cliquez ici pour découvrir les offres de RMC Sport et suivre la Premier League

Entrée discrète pour Pépé, Saint-Maximin très actif

Dans une rencontre peu enthousiasmante et pauvre en occasions, l'attraction résidait avant tout sur les débuts des recrues made in Ligue 1. Si David Luiz est resté sur le banc, il a fallu attendre la 71e minute pour que Nicolas Pépé, recruté cet été par les Gunners en provenance du LOSC, étrenne sa nouvelle tunique. Une grande première très discrète pour l'international ivoirien, qui s'est évertué à faire preuve de simplicité sur le front de l'attaque londonienne. Pour voir le trio Aubameyang-Lacazette-Pépé, les supporters d'Arsenal vont donc devoir encore s'armer de patience.

Dans les rangs de Newcastle, Allan Saint-Maximin a également honoré ses premières minutes avec son nouveau club. L'ancien Niçois, débarqué début août dans le Nord de l'Angleterre, a été accueilli par de copieux applaudissements lors de son entrée en jeu à la 66e minute à la place de Longstaff. Puis s'est rapidement mis en évidence avec un centre fuyant (67e) avant de lâcher une semelle sur Xhaka (70e). Le reste du temps, le virevoltant ailier français, auteur d'une frappe à ras de terre en fin de partie (84e), s'est baladé aux avant-postes en cherchant à provoquer et créer des décalages. En vain. Saint-Maximin va devoir patienter pour vivre son premier succès à St James'Park. 

RD