RMC Sport

Premier League : ces Français qui ont brillé dans le derby de Manchester

Eric Cantona

Eric Cantona - AFP

Dimanche (15h05), Anthony Martial va disputer son premier derby de Manchester, lors du choc de la 10e journée de Premier League, face aux Citizens. Avant lui, d’autres Français ont pris part à ces matches bouillants… et ont brillé.

Eric Cantona

Le légendaire numéro 7 des Red Devils ne va pas mettre trop de temps à s’illustrer lors des derbies contre City. Après avoir fait ses débuts à Old Trafford lors du match aller, le 6 décembre 1992, Eric Cantona fait parler la poudre lors du retour (1-1). La suite ? Un doublé la saison suivante contre les Citizens, sur leur pelouse de Maine Road, qui va permettre aux Red Devils de renverser un 2-0 contre eux en triomphant 3-2. Au retour, Cantona frappe encore deux fois, pour un succès 2-0. S’il n’est pas le grand bonhomme du derby de 1994, remporté 5-0 par les hommes de Ferguson – ce sera Andrei Kanchelskis, auteur d’un triplé – Cantona marque un but somptueux, en contrôlant notamment en pleine course un ballon du Russe d’une… aile de pigeon avant de faire trembler les filets du gauche. En tout, « King Eric » inscrira 8 buts face à Manchester City lors des quatre saisons qu’il aura disputées comme Red Devil, et aura un statut de véritable bourreau pour les Citizens.

Nicolas Anelka

La tête de pont de l’attaque des Citizens ne va pas se manquer ce 5 novembre 2002. Manchester City, qui va vivre le dernier derby de son histoire sur sa pelouse de Maine Road, est aux premières loges du show de l’ancien Parisien. Anelka score, Shaun Goater inscrit un doublé et les hommes de Kevin Keegan l’emportent pour la première fois depuis le festival de 1989 et la victoire 5-1. Anelka ne marque pas au retour, Goater si et les deux équipes se quittent dos à dos (1-1). C’est la première fois depuis la saison 1991-92 que City ne perd pas ses deux confrontations face à United.

Samir Nasri

Le 22 septembre 2013, Samir Nasri réalise l’un des meilleurs matches de sa carrière anglaise. L’ancien joueur d’Arsenal a tout simplement marqué, ce jour-là, le derby City-United de sa classe. Un match largement remporté par les hommes de Manuel Pellegrini (4-1). Sur les deux buts d’Agüero et celui de Yaya Touré, il est toujours auteur de l’avant-dernière passe avant le but. Et pour parachever une prestation de haut vol, le Français conclut lui-même un contre express des Citizens. Cela valait bien le titre d’homme du match à l’issue de la rencontre. Et une rédemption méritée : la saison précédente, c’est en tournant le dos au ballon frappé par Robin van Persie que Nasri avait indirectement permis à MU de l’emporter sur le fil lors du match aller.