RMC Sport

Premier League: Chelsea prêt au bras de fer avec Hudson-Odoi

Courtisé par le Bayern et Manchester United, Callum Hudson-Odoi pourrait être retenu par Chelsea cet été, même en cas de grosse offre selon The Times. Même si les Blues, sous le coup d'une interdiction de recrutement, risquent de le voir partir libre un an plus tard.

Pépite arrivée au club à l'âge de huit ans, Callum Hudson-Odoi est devenu dix ans plus tard l'un des jeunes joueurs les plus courtisés d'Europe. Désormais international anglais (il a connu ses deux premières sélections avec l'Angleterre lors du dernier rassemblement, contre la République Tchèque et le Monténégro), l'attaquant de 18 ans ne manque pas de courtisans.

Le problème de l'interdiction de recrutement

Le Bayern lui fait la cour depuis des mois et aurait vu refuser son offre hivernale, Manchester United semble se placer avec de plus en plus d'insistance sur le dossier... mais Chelsea ne serait vraiment pas vendeur. Le jeune joueur est en contrat jusqu'en juin 2020 et pourrait donc partir libre dans un peu plus d'un an. Mais d'ici là, les Blues pourraient être interdits de recrutement (décision de la Fifa pour les deux prochains mercatos, pour laquelle le club a fait appel).

Le joueur souhaiterait partir

Selon The Times, Chelsea serait déterminé à conserver son joyau, y compris si celui-ci refuse de prolonger. Ce qui pourrait donc coûter à l'équipe londonienne, à terme, plusieurs dizaines de millions d'euros (son prix estimé dépasserait les 40 millions d'euros). "Le club m’a dit qu’il n’était pas sur le marché. Il ne devrait pas l’être non plus cet été", assurait Maurizio Sarri fin janvier.

Un bras de fer qui en rappelle d'autres, comme celui qui oppose depuis des mois le clan Adrien Rabiot au PSG. En Angleterre, Ander Herrera (United) ou Aaron Ramsey (Arsenal) partiront libres cet été. Le joueur, lui, aurait réclamé son départ en janvier dernier.

A.Bo