RMC Sport

Premier League: Gerrard assure qu'Aston Villa n'est pas un "marche-pied" vers Liverpool

Alors que beaucoup le voient comme le successeur désigné de Jürgen Klopp sur le banc de Liverpool, Steven Gerrard a assuré ce jeudi ne pas considérer sa nouvelle aventure à Aston Villa comme une étape le conduisant vers les Reds.

Steven Gerrard se rapproche de la maison. Doucement, mais sûrement. Alors qu'il entraînait les Glasgow Rangers depuis l'été 2018, l'ancien milieu de terrain de Liverpool (41 ans) vient d'être propulsé sur le banc d'Aston Villa, en Premier League. Une étape supplémentaire avant de devenir coach des Reds? C'est ce que beaucoup imaginent. Mais ce jeudi, lors de sa présentation avec le club de Birmingham, l'ex-international anglais a assuré n'avoir aucun plan en tête.

"C'est très injuste de décrire (ce poste) comme un marche-pied, vous ne m'entendrez jamais en parler comme ça", a protesté l'ancien chouchou d'Anfield, deux jours avant son premier match contre Brighton.

"Rien de mal dans le fait d'avoir des rêves et des ambitions"

Considéré comme l'un des meilleurs joueurs de l'histoire de la Premier League et auteur de 186 buts en 710 matchs sous le maillot des Reds, avec qui il a joué 18 ans en pro, Gerrard est souvent vu comme le successeur présomptif de Jürgen Klopp - sous contrat jusqu'en 2024 - quand l'Allemand quittera les bords de la Mersey.

"Liverpool a un entraîneur de classe mondiale avec Jürgen Klopp. S'il décidait de signer un contrat à vie, là, tout de suite, je serais très heureux pour lui et pour eux, a poursuivi Gerrard. Je suis complètement investi et je vais tout donner à ce poste pour avoir du succès (...) Je suis impliqué à 100%, tout comme l'est mon staff", a-t-il insisté. Tout en reconnaissant... qu'il n'y a "rien de mal dans le fait d'avoir des rêves et des ambitions". "L'opportunité de revenir en Premier League et de me rapprocher de ma famille sont deux des raisons pour lesquelles ce poste était bon pour moi", a-t-il expliqué.

En attendant le 11 décembre et le déplacement de son équipe à Anfield Road, Gerrard devra essayer de rapidement redresser le club de Birmingham, tombé au 16e rang après cinq défaites consécutives.

C.C. avec AFP