RMC Sport

Avant de signer à Aston Villa, quelle trace a laissée Gerrard chez les Rangers?

Tout juste nommé entraîneur d'Aston Villa en Premier League, Steven Gerrard vient de mettre fin à trois ans de collaboration avec les Glasgow Rangers. Pour sa première expérience sur un banc, l'ancienne légende de Liverpool laisse un bon bilan chez les champions d'Ecosse.

Un bon souvenir. Voilà ce que laisse Stevan Gerrard chez les Glasgow Rangers. Plus de trois ans après sa nomination, à l'été 2018, l'ancien joueur de Liverpool quitte la capitale écossaise pour Aston Villa auréolé d'un 55e titre de champion, obtenu dix ans après le dernier, avec 25 points d'avance sur le grand rival, le Celtic.

Mieux, les Rangers avaient terminé le championnat sans la moindre défaite (32 victoires, six matchs nuls). Sur la scène européenne, l'ancien international anglais a disputé quatre campagnes en Ligue Europa, dont celle de cette saison - les Rangers sont dans le groupe de l'Olympique lyonnais - en se qualifiant deux fois pour la phase à élimination directe.

Un travail salué par l'état-major du club

Les bons résultats obtenus par Steven Gerrard (124 victoires, 41 nuls et 27 défaites en 192 matchs) n'ont pas laissé insensible Douglas Park, le président des Rangers. "Je voudrais tout d'abord remercier Steven pour ses efforts exceptionnels au cours des trois dernières années et demie chez les Rangers, a expliqué le boss des champions d'Ecosse dans un communiqué. Il nous a tous offert des moments inoubliables, notamment sa remise du titre de Premiership écossaise à Ibrox la saison dernière, sans avoir perdu un match de toute la campagne de championnat. En compétition européenne, il a restauré la réputation et la crédibilité de notre club sur le continent et nous laisse dans une position très saine sur le terrain."

Un sentiment partagé par Ross Wilson, le directeur sportif: "Nous avons partagé une volonté de faire avancer les Rangers, de moderniser nos infrastructures et de faire gagner à nouveau le club. Il y a eu tellement de domaines dans lesquels nous avons avancé, et il y a encore tellement à faire, mais je ne saurais trop insister sur l'importance d'avoir avec nous un premier manager d'équipe qui partageait la motivation et le désir de définir normes et faire avancer toute l'opération footballistique."

Steven Gerrard laisse les Rangers en très bonne posture: le club est leader de la Scottish Premiership avec quatre points d'avance sur le Celtic, l'équipe peut encore se qualifier pour les barrages de la Ligue Europa et a l'opportunité de se hisser en finale de la Coupe de la Ligue écossaise. Désormais, la légende des Reds à la lourde tâche de redresser Aston Villa, actuellement 16e de Premier League.

AS